Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Maïs OGM : interdira, interdira pas…
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Maïs OGM : interdira, interdira pas…

Si le 25 mai dernier, Alain Juppé déclarait que de nouveaux éléments pourraient amener la France à revoir sa position quant à l’autorisation de culture du maïs transgénique MON810, de la multinationale Monsanto, il semblerait que la décision ne soit pas pour tout de suite.

En effet, réagissant aux propos d’Alain Juppé, officiel numéro 2 du gouvernement, la nouvelle ministre de l’agriculture, Christine Lagarde, a estimé qu’il était ‘urgent d’attendre’ avant de prendre une décision. Le gouvernement français aurait donc demandé de nouvelles analyses sur la toxicité du maïs transgénique, alors que fin avril son homologue Allemand promulguait un moratoire sur le dit maïs… en mettant en avant des études scientifiques parues depuis l’autorisation de l’OGM, qui notent des risques pour la santé et l’environnement.

Cette première petite accroche gouvernementale va probablement être révélatrice de la possibilité et/ou volonté d’Alain Juppé de positionner son ministère un cran au-dessus des autres, dès lors qu’il est question d’environnement. Néanmoins, selon le ministère, il semblerait que rien ne doive bouger cette année, alors que la plupart des maïs sont maintenant semés…

Si cela devait être le cas, le lobbying des pro OGM et des multinationales de l’agrochimie aurait alors marqué un premier point, faisant regretter encore un peu plus que Nicolas Sarkozy n’ait pas été jusqu’au bout de sa démarche de recomposition des ministères, en intégrant l’agriculture à l’écologie, comme cela avait été un temps envisagé !

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
shana
5 juin 2007 - 0 h 00 min

Il fallait s’y attendre…. c’est ça la politique… faire croire qu’on est contre et faire le contraire ensuite….
Décidemment JUPPE n’a des connaissances qu’en emplois fictifs… ça c’est son domaine!


peterpan
5 juin 2007 - 0 h 00 min

Chers amis Français.
Depuis l´Espagne, ont rêve des pays come le votre oü les mouvements sociaux ont encore la capacité de reagir.Içi c´est presque le desert.
De toutes façons, la renovation et les solutions cete fois çi, seulment peuvent venir des citoyens et en plus elles doivent être du plus profond de sa raison d´être, tout a fait pacifiques, même si ont risque notre prope vie.

Maintenant le regles du jeu politique sont bien claires.

Ont est prets a acepter cet enjeu ?
Ont veut avancer dans le chemin de l´abandon de la violence, dans toutes ses manifestations ?
Ont veut d´une façon consciente devenir des pauvres ?

Excuse-moi pour ma gramaire.

Joaquim


fée
5 juin 2007 - 0 h 00 min

L enjeu est de taille et ceux-la qui sont engagés dans la voie OGM risquent de perdre pas mal!!!
Je me demande surtout ce que ces « braves gens » mangent? peut-etre autorisent-ils les OGM et veillent a ne manger que BIO?
Il est difficile de croire qu on peut a ce point etre irresponsable. La grande nation n est pas en tete pour tout!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
17

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS