Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » L’Europe pourrait réintroduire officiellement les filets dérivants
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’Europe pourrait réintroduire officiellement les filets dérivants

Officiellement, l’Union Européenne a interdit les filets dérivants géants* le 1er janvier 2002. Néanmoins, bien que limité à 2,5 kilomètres de longueur par la législation européenne, les dérogations nationales des différents Etats concernés et les pêcheurs de thons ont mis à mal une mesure qui reste sur le terrain très théorique. Ainsi, les thoniers accrochent une extrémité du filet à leur bateau, qu’ils laissent dériver, pour que le filet ne soit plus dérivant… Comme cela ne suffit pas, le gouvernement français a autorisé, en 2004, 100 thoniers à utiliser chacun 9 kilomètres de filets maillants dérivants, de juin à octobre, dans le Sanctuaire de la Mer des Ligures, théoriquement voué à la protection des cétacés.

Cette libre interprétation de la législation ne semble toutefois pas suffisante, puisque selon le WWF, Greenpeace et International Fund for Animal Welfare (IFAW), les ministres européens des pêches envisageraient de légaliser l’utilisation de certains types de filets dérivants en Méditerranée, lors du Conseil européen de la pêche des 19 et 20 septembre prochain. Si cette réintroduction violerait la législation internationale en vigueur sur les filets dérivants, elle aurait le ‘mérite’ de clarifier une situation européenne très permissive et de relancer un débat public sur ces murs de la mort, que constituent les filets dérivants, pour les cétacés mais aussi nombre d’autres animaux protégés, ou tout simplement rejetés à la mer, morts, car sans intérêt commercial.

Soulignons, qu’en matière de filets dérivants, l’Union Européenne n’est pas à un paradoxe près puisque, depuis cet été, elle a imposé à tous les pays bordant la Méditerranée l’interdiction des filets dérivants et des chaluts pélagiques sur les fonds de moins de 1 000 mètres. Quasi simultanément, une interdiction progressive des filets dérivants a été adoptée pour la mer Baltique avec pour objectif leur disparition au 1er janvier 2008.

* Les filets dérivants sont des filets maintenus à la surface de l’eau ou juste en dessous par des flotteurs. Leur hauteur varie selon le type de pêche, sachant que, dans le cas des grands filets, elle est généralement comprise entre 20 et 30 mètres. La partie inférieure des filets est généralement alourdie et la tension ainsi créée entre les flotteurs et la base tient le filet en position verticale sous l’eau. Ils sont généralement posés le soir et ciblent les espèces pélagiques (poissons se déplaçant près de la surface) telles que les sardines, le hareng, le thon germon, l’espadon et le saumon.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 17 septembre 2005 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
276

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS