Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.


Fermer
Univers Nature - Actualité, ennvironnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Les vautours : service d’équarrissage naturel pour les éleveurs
L'éco-photo de la semaine
magasin bio qui produit ses legumes


Newsletter
+ de 150 000 abonnés

La ruche qui dit oui !
Les 5 dernières ruches ouvertes !

Chiffre Clé
· 190 000 litres d’eau potable sont perdus toutes les 5 secondes en France ·
1 300, c’est le nombre de milliards de litres d’eau potable perdus dans des fuites en France. [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Selon la Nasa, notre civilisation pourrait ne ...
  2. Le principal prédateur du maïs s’adapte à sa ...
  3. Le GIEC ne fait plus recette
  4. Pollution de l’air intérieur, une ...
  5. Un premier bâtiment tertiaire en France en ...

Focus Sur
maison ecologique
Une maison écolo pas comme les autres

Archives depuis 1999





Le dossier du mois
Revêtements de sol écologique
Si parfois, l’offre de produits écologiques est limitée, ce n’est assurément pas le cas pour les revêtements de sol. Il y en a pour tous les goûts et les pièces, avec des touchés très différents et des matières aussi variées que les couleurs, pour au final, des combinaisons décoratives et fonctionnelles qui n’auront de limite que votre imagination. • Les sols durs et froids - [...] Lire la suite ...


Les vautours : service d’équarrissage naturel pour les éleveurs

Au sein des Pyrénées, les vautours sont généralement mal aimés des éleveurs, qui leur reprochent de s’attaquer à leurs troupeaux. Pourtant, ces rapaces leur rendent de fiers services, en éliminant chaque année gracieusement des milliers de carcasses. Conscients de l’atout que constituent ces équarrisseurs naturels, certains éleveurs ont mis en place des « placettes d’équarrissage naturel » dans plusieurs dizaines de sites en France, notamment en Aveyron, en Lozère, dans le Gard et la Drôme.

Une nouvelle étape va être franchie cette année, avec la création par les autorités publiques de placettes d’équarrissage dans les Pyrénées-Atlantiques. Ce dispositif permettra aux éleveurs d’avoir accès à un service d’équarrissage gratuit et de réduire le coût de la contribution requise pour l’élimination des carcasses par les filières industrielles. Mais la mauvaise réputation des vautours est tenace. Pour la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), il est nécessaire de réhabiliter la prise en charge financière par l’Etat des expertises vétérinaires sur les cadavres d’animaux signalés par des éleveurs. Dans la grande majorité des cas, celles-ci avaient disculpé les vautours.  

Cécile Cassier
Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 23 mai 2012 à 12:00

3033 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
gardien de mouton
26 mai 2012 - 0 h 00 min

les vautours sont des équarrisseurs naturels mais la loi imposent de faire collecter, par l’administration de l’équarrissage,toute bête morte de plus de 40 Kg. Mais d’un autre coté on veut promouvoir la biodiversité alors on fait des placettes de-ci, de-là mais il ne faut pas croire que l’on pourra le faire partout en France.Les services de l’équarrissage aurait trop à y perdre (financièrement parlant).



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
77

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS