Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Les récifs artificiels offrent une seconde vie au littoral aquitain
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les récifs artificiels offrent une seconde vie au littoral aquitain

Face à la dégénérescence des récifs marins fragilisés par le réchauffement climatique et les activités humaines, l’idée de créer des récifs artificiels a peu à peu germé. Loin d’être une nouveauté, elle s’était déjà imposée à de nombreux pêcheurs, lesquels constataient que la faune marine avait tendance à se multiplier à proximité d’épaves ou de structures immergées. Jugeant le concept prometteur, les japonais réalisèrent le premier récif artificiel en 1650. Et, à en juger par les 35 pays qui accueillent aujourd’hui ce type d’aménagements côtiers, nul doute que les résultats s’avérèrent plutôt probants.

En France, l’association Aquitaine Lande Récifs a lancé il y a 10 ans diverses opérations d’aménagement du littoral en région Aquitaine. En reproduisant le plus fidèlement possible l’habitat naturel de la flore et la faune aquatiques, ces récifs dits de « production » permettent à l’écosystème marin de se reconstituer. Définis par l’association comme des « structures immergées, placées délibérément sur le fond pour mimer les caractéristiques des zones naturelles », ils consistent en des buses cylindriques d’une tonne de béton non armé et donc non polluant pour l’environnement. De par la forme et leur répartition hasardeuse au sol, elles offrent de nombreuses possibilités d’habitats, favorisant de ce fait la diversité animale des hôtes potentiels.



Sommet du récif de Messanges,


D’un point de vue technique, il apparaît que ces modules résistent bien au temps, ne présentant aucun signe extérieur de dégradation. Par ailleurs, à l’instar de la prolifération observée aux abords des épaves, l’installation des populations de poissons et invertébrés est rapide. Outre le fait qu’elles soient relativement diversifiées, les espèces de poissons réhabilitées sont majoritairement commerciales. Un net avantage au regard de la raréfaction des stocks disponibles dont pâtissent les pêcheurs.

Pour l’heure, trois sites d’une superficie de 16 hectares chacun, localisés sur la côte sud des Landes, accueillent l’initiative. Le premier à voir le jour fut installé en 1999 près de Capbreton. Suivra en 2001 le second projet, aménagé partiellement aux environs du Port d’Albret, avoisinant les villes de Soustons et de Vieux-Boucau. L’ultime site jouxte les villes de Messanges et Moliets et Maa.

Ces installations successives ont permis d’optimiser le processus d’immersion. Pour la première expérimentation à Capbreton, l’équipe d’Aquitaine Lande Récifs a eu recours à une barge, depuis laquelle chaque module était immergé individuellement. Pour les deux opérations suivantes, on a fait appel à un navire de la Direction Générale de l’Armement,  « l’Aquitaine Explorer ». Grâce à celui-ci, on a pu procéder au largage de groupes de 5 buses, passés par la suite à 10 unités.

Bien que depuis 2006 le bureau d’études en environnement marin OCEANIDE assure un suivi scientifique via une surveillance sous-marine, l’association a réalisé courant 2007 une pêche expérimentale afin d’évaluer les populations effectives de poissons évoluant au sein des trois sites réimplantés. Au cours des 20 plongées effectuées, 20 espèces de poissons avaient alors été recensées dont 63 % commerciales.

Afin d’en apprécier l’évolution, l’opération a récemment été reconduite. Avec quelques 297 individus prélevés, répartis en 31 espèces, la progression est pour le moins satisfaisante : une dizaine de nouvelles espèces a ainsi été dénombrée. Les plus représentées sont le tacaud (Trisopterus luscus), le maigre (Argyrosomus regius) et le griset (Spondylosoma cantharus). Auxquelles s’ajoutent des populations de merlu, d’alose, de baudroie ainsi que de Saint-Pierre et de dorade royale.

En misant sur les récifs artificiels, Aquitaine Lande Récifs s’est fixé pour objectif de soutenir une pêche durable et respectueuse des ressources naturelles dont elle reste tributaire. Elle entend poursuivre son action, notamment en perfectionnant les systèmes utilisés. Ainsi, des récifs artificiels imitant la forme conique des tipis sont déjà à l’étude.

Cécile Cassier
Photos © ALR / Jean Celestrino

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
darly
3 juillet 2008 - 0 h 00 min

De tels récifs, ayant aussi un effet de brise-lames, ne ralentiraient-ils pas l’érosion des cotes normandes? Ils joueraient un double rôle.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
145

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS