Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Les raisins de table fortement contaminés par les pesticides
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les raisins de table fortement contaminés par les pesticides

Au cours du mois d’octobre dernier, cinq organisations environnementales, dont le MDRGF (1) et Greenpeace, ont acheté quelques 124 échantillons de raisins de table dans 16 chaînes de supermarchés, respectivement réparties en Italie, en France, aux Pays-Bas, en Hongrie et en Allemagne. L’objectif de cette opération était d’évaluer la teneur en pesticides des différents produits acquis, en les soumettant à un laboratoire allemand pour qu’il en analyse le contenu. D’un poids minimum d’un kg chacun, les échantillons en question sont majoritairement issus de cultures italiennes (62) et grecques (34) pratiquant une agriculture intensive.

Approuvés par le réseau Pesticide Action Network Europe (PAN), les résultats ont révélé que 99,2 % des raisins analysés étaient contaminés, soit 124 échantillons sur 125 testés.

Les analyses ont par ailleurs montré une tendance générale à la concentration de plusieurs pesticides au sein d’un même produit. Ainsi, deux pesticides et plus ont été retrouvés dans 97,6 % des cas, soit une proportion de 121 sur les 124 produits répertoriés. Or, ces cocktails peuvent conduire à des associations entre les différentes substances potentiellement toxiques, exposant le consommateur à un risque sanitaire accru. On estime qu’en moyenne chaque échantillon contenait 6,5 pesticides différents, un échantillon vendu en France arrivant en tête de liste avec pas moins de 16 pesticides distincts.

Sans surprise au regard des résultats divulgués, la Limite Maximale de Résidus (LMR) a été dépassée dans 6 cas. Selon le MDRGF, ce chiffre ne serait pourtant pas représentatif de la situation réelle, adouci par les nouvelles LMR européennes révisées en 2008 et jugées plus conciliantes. En témoignent les 64 pesticides différents détectés au cours de l’enquête menée, certains recelant des substances cancérigènes, neurotoxiques ou à l’origine de perturbations du système hormonal. Ainsi, l’insecticide « fenitrothion » présente un danger neurotoxique alors que le fongicide « folpet » est officiellement reconnu comme cancérigène par l’Union européenne. Tous deux ont été décelés sur des produits achetés en France, le fenitrothion présentant des niveaux 59 fois plus élevés que ce que la loi permet toujours selon le MDRGF.

Sur les 24 échantillons de raisins issus des enseignes Aldi, Auchan, Carrefour, Intermarché et Lidl implantées en France, 100 % renfermaient des pesticides et 85 % en contenaient au moins 5. S’il n’y a pas de fumée sans feu, ces données restent cependant proportionnelles au faible nombre d’échantillons prélevés par enseigne.

Cela n’enlève rien au fait que la contamination du raisin et de ses produits dérivés est avérée depuis longtemps, sans que de réelles actions aient été entreprises pour y remédier. En avril dernier, une étude conduite par les associations du Pesticide Action Network avait ainsi découvert un taux maximal de contamination des vins européens jusqu’à 5800 fois supérieur aux Concentrations Maximales Admissibles (CMA) autorisées pour l’eau.

A la lumière de ce bilan, les organisations environnementales à l’initiative de cette démarche en appellent à une responsabilisation des supermarchés, à l’image de la liste noire dressée par la marque Mark et Spencer en Angleterre recensant une soixantaine de pesticides à bannir. Face à la dangerosité des produits incriminés, elles souhaitent également voir l’Union européenne mettre en place des critères d’exclusion pour les substances CMR (Cancérigènes, Mutagènes et Toxiques pour la reproduction) dans le cadre du règlement qui doit être adopté fin 2008 – début 2009.

Cécile Cassier
1- Mouvement pour le Droit et le Respect des Générations Futures

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
joëlle
28 novembre 2008 - 0 h 00 min

C’est pour cette raison que je recommande toujours de prendre du raisin bio pendant la cure de raisin et de bien le laver tout-de-même, surtout s’il vient de france.


musico
1 décembre 2008 - 0 h 00 min

Il faut absolument manger BIO ! Beaucoup de gens pourraient mais ne le font pas, prétextant que c’est trop chaire. C’est dommage pour eux et pour la terre. C’est plus intelligent que de s’acheter une grosse bagnole ou un Jacousy…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
89

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS