Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Les quotas de pêche européens ignorent les avis scientifiques
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les quotas de pêche européens ignorent les avis scientifiques

En juillet 2011, la Commission européenne soumettait une proposition en vue de la prochaine révision de la Politique Commune de la Pêche (PCP). Se distinguant par l’absence d’engagement contraignant, celle-ci avait largement déçu les ONG militant en faveur d’une pêche durable. Sans changement profond, les subventions de la PCP continueront donc à mettre à profit les impôts des citoyens européens pour financer la surpêche. De même, la négociation des quotas de pêche a laissé un goût d’échec. Selon le WWF, dans près de 70 % des cas, les quotas fixés sont largement supérieurs aux recommandations scientifiques. Les ONG dénoncent vivement cette PCP, basée sur un marchandage de quotas individuels, entre des ministres européens des Pêches focalisés par la défense à court terme des intérêts de leurs industries.

Alors que 75 % des stocks de poissons dans les eaux européennes sont aujourd’hui surexploités, l’évidente issue de cette politique de l’autruche ne peut être niée. Inévitable en l’absence de mesure concrète, la diminution régulière des stocks et des captures se soldera, pourtant, par la baisse de la rentabilité du secteur. Dès lors, il ne s’agit plus d’opposer défenseurs des poissons et défenseurs des pêcheurs mais de mettre en place une PCP capable de préserver l’un comme l’autre. Des solutions existent pour réaliser cette gestion mesurée, telles que l’instauration de zones marines protégées et de réserves en mer, et une gestion commune des zones de pêche prenant en compte l’intégralité de l’écosystème et non une espèce en particulier. Scellé, le sort des pêcheurs et des poissons dans les eaux européennes à long terme se joue dès à présent, et repose majoritairement sur la tournure que prendra la prochaine réforme de la PCP.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 03 janvier 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
28

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS