Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Les huîtres et moules du bassin d’Arcachon interdites de consommation
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les huîtres et moules du bassin d’Arcachon interdites de consommation

Il y a 2 semaines, les résultats des tests effectués par l’IFREMER sur des huîtres et des moules prélevées sur le banc d’Arguin avaient déjà conduit le préfet à interdire la pêche, le ramassage, le transport, l’expédition et la vente de l’ensemble des coquillages de cette zone. Depuis l’arrêté préfectoral du 7 août, c’est désormais la quasi-intégralité des huîtres et des moules du bassin d’Arcachon qui sont interdites de ramassage, stockage et consommation, suite à la détection de la présence d’une algue toxique.

Alors que les résultats des prochains prélèvements ne seront pas connus avant le 14 août, l’interdiction ne pourra être levée que lorsque deux analyses biologiques successives auront démontré la disparition de l’algue.

Alors qu’ils doivent déjà faire face à une mortalité très importante qui touche l’ensemble du cheptel hexagonal, les ostréiculteurs du bassin d’Arcachon contestent la fiabilité des tests mis en œuvre sur des souris. Or, à ce jour, ce type d’essai est le seul reconnu dans l’ensemble de l’Union européenne, et le ministère de l’agriculture le considère comme la ‘…méthode qui offre la plus grande fiabilité pour la détection des toxines lipophiles dans les coquillages et donc les meilleures garanties de protection de la santé des consommateurs.’

A noter, que les professionnels fonctionnant en circuit fermé déclaré, peuvent néanmoins mettre sur le marché, sous leur entière responsabilité, des huîtres issues du bassin d’Arcachon mais mises en stock protégé avant le 28 juillet dernier. Une possibilité qui ne concerne que quelques très rares ostréiculteurs.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 08 août 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thylacine
10 août 2008 - 0 h 00 min

Comme chaque année!


Nathalie
11 août 2008 - 0 h 00 min

La nouveauté c’est que les souris meurent sans qu’on trouve la présence d’algues toxiques…
La disparition des ostréiculteurs arrangerait beaucoup de monde sur le Bassin car ils sont le garant d’une eau de bonne qualité face à l’urbanisation galopante, à la circulation croissante, au grignotage des coulées vertes à proximité des cours d’eau,et à l’accroissement de la plaisance.
On a surtout l’impression qu’on n’a pas envie de savoir d’où vient le problème



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
36

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS