Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Les éleveurs de porcs demandent à réutiliser les farines animales
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les éleveurs de porcs demandent à réutiliser les farines animales

Avec 181 morts, la crise de la vache folle liée à l’utilisation des farines de viandes et d’os (1) pour nourrir les animaux d’élevage, a laissé de mauvais souvenirs aux consommateurs et à certains éleveurs avec la chute de la consommation de viande qui a suivi.

En fait, il semble qu’il n’en soit rien pour les éleveurs de porcs, puisque, selon l’hebdomadaire ‘Le Canard Enchaîné’, leurs représentants ont demandé, en octobre lors d’un entretien avec le ministre de l’agriculture Michel Barnier, la possibilité de réutiliser des graisses et farines animales pour l’alimentation de leurs animaux afin de faire face à la flambée des prix des céréales.


1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006
5 0 1 4 3 12 6 18 31 161 274 239 137 54 31 8

Cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) chez les bovins en France (source organisation mondiale de la santé animale)

Alors que l’on détecte encore des cas d’ESB sur les bovins à l’abattoir, des chercheurs de l’INRA (Institut National de Recherche Agronomique) et de l’AFSSA (Agence française de Sécurité Sanitaire des Aliments) ont en juin dernier mis en évidence ‘le risque de réémergence de la maladie qui pourrait résulter d’une réautorisation des farines animales pour l’alimentation des espèces monogastriques’ (2). En effet, les chercheurs considèrent que l’utilisation des farines animales pour l’alimentation de ces animaux (porcs, volailles), après 1990 et l’interdiction des farines animales pour les bovins, est une source très probable de contaminations croisées avec des aliments pour bovins, qui doivent impérativement en être exempts, dans les usines de production et les lieux de stockage (distribution et éleveurs).

Or, malgré l’avis des scientifiques et le fait que l’ESB ne soit pas totalement éradiquée, le ministre a transmis la demande des éleveurs de porcs à la Commission européenne, laquelle a débloqué 1,7 million d’euros pour faire examiner ce projet par l’autorité européenne de sécurité des aliments.

Enfin, notons que, quasiment dans le même temps, Michel Barnier a annoncé le déblocage de 2,5 millions d’euros d’aide pour les producteurs de porcs (dont on connaît les effets sur l’environnement et la qualité de l’eau de part leur forte concentration en Bretagne), tout en considérant que la ‘priorité sera de trouver des solutions de promotion des produits français et de dégagement du marché de la viande porcine’.

Il est certain que le retour des farines animales, fussent-elles dénommées PAT (pour Protéines Animales Transformées), est le meilleur moyen d’y arriver…

Pascal Farcy
1- Les farines animales, dites FVO pour ‘Farines de Viandes et d’Os’, ont été interdites en juillet 1990 pour les ruminants et en 2001 pour les autres élevages qui les utilisaient.

2- Un animal monogastrique (porc, volaille, lapin) a une seule poche gastrique, par opposition aux ruminants, qui en ont quatre.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
vintemp
17 novembre 2007 - 0 h 00 min

l’homme décidement n’apprends pas vite, ESB, tchernobyl, amiante, gaucho, régent, sang contaminé, pcb,… .
combien de mort encore avant que l’homme prennent en compte la santé et l’environement plutôt que le profit.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
56

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS