Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Les éleveurs de plus en plus déterminés face à l’ourse Franska
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les éleveurs de plus en plus déterminés face à l’ourse Franska

Introduite en avril 2006 dans les Pyrénées, l’ourse Franska fait parler d’elle depuis le début du printemps et la sortie de sa tanière hivernale. Déjà, le 11 juin dernier, la chambre d’agriculture, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs des Hautes-Pyrénées demandaient son retrait immédiat, estimant son comportement anormal. Aujourd’hui, alors que les prédations perdurent, une centaine d’éleveurs se sont rassemblés ce matin devant la préfecture des Hautes-Pyrénées, à Tarbes, pour déposer les carcasses de 7 brebis dont ils imputent la mort récente à l’ourse et demander son retrait immédiat.

Selon les éleveurs, l’ourse Franska aurait tué à elle seule, depuis son réveil, près de 90 brebis, quand dans le même temps la quinzaine d’autres ours que compte les Pyrénées en prélevait une vingtaine au total. Or, si cette prédation est indiscutable, le comportement de l’ourse Franska n’apparaît pas anormal, mais plutôt opportuniste, en se concentrant sur les troupeaux non-gardés. Le comportement passé de l’ours Néré, rappelle Alain Reynes du Pays de l’ours – Adet, est révélateur du côté opportuniste de l’ours brun. Installé dans des zones où les troupeaux ne sont pas gardés, cet ours a causé de nombreux dégâts et a défrayé la chronique au début des années 2000, puis se déplaçant vers le Haut-Béarn, dans une zone où les troupeaux sont protégés, il a disparu de la Une des journaux locaux, ne posant plus de problème.

D’autre part, si la présence d’une population d’ours n’est pas sans poser de problème, que cela soit aux éleveurs ou aux apiculteurs, il convient de relativiser l’impact des dégâts qu’occasionne cette population. En effet, sur les 20 000 brebis ‘perdues’ par les éleveurs chaque année, environ 300 sont à mettre au compte de l’ours. De même, à l’inverse des autres causes de pertes (dérochements, maladies, attaques de chiens errants, vols, etc.), les cas de prédation par l’ours sont systématiquement remboursés, y compris dans le cas de troupeaux livrés à eux-mêmes (pas de berger et/ou de chien de garde type Patou).

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 11 juillet 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS