Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Les chasseurs grands gagnants de la campagne électorale
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les chasseurs grands gagnants de la campagne électorale

Le 23 février dernier, les députés ont adopté un projet de loi relatif au domaine de la chasse. Répondant à l’engagement du Président de la République d’adoption d’une loi sur la chasse avant la fin de la session parlementaire, la cinquième en douze ans, cette loi est une nouvelle courbette faite aux chasseurs. Et s’affiche ainsi dans la droite lignée de mesures réglementaires déjà accordées aux chasseurs, le 31 janvier dernier. Parmi les dispositions prévues par ce nouveau texte, les propriétaires d’installations de chasse bénéficieront d’une exonération fiscale. Pourtant, les installations de chasse, où se pratique la chasse au gibier d’eau notamment, peuvent se louer plus de 200 euros la nuit et se vendre jusqu’à 250 000 euros. Non déclarées, ces transactions ne sont pas imposables. Or, grâce au gouvernement, ces installations restent hors de toute fiscalité, mais sont également exonérées de taxe foncière. Comme le citent les associations : « Quand il s’agit de chasse, la chasse aux niches fiscales n’est pas d’actualité ! ».

Par ailleurs, cette nouvelle loi donne la possibilité aux chasseurs de demander au préfet d’imposer un prélèvement d’animaux à des propriétaires terriens opposés à la chasse. Outre qu’il risque d’accroître les pressions, voire les intimidations, exercées à l’encontre de ces derniers, ce dispositif remet en cause le droit reconnu en 1999 par la CEDH (1). Celle-ci a, en effet, reconnu le droit à tout propriétaire à s’opposer à la pratique de la chasse sur ses terres. Parallèlement, le ministère de l’écologie n’est plus en mesure d’instaurer de sa propre initiative un prélèvement maximal autorisé (PMA), « dont seuls les chasseurs deviennent les initiateurs ». Les chasseurs conservent également l’autorité sur la création des réserves de chasse, la proposition de restaurer le droit d’initiative du préfet ayant été rejetée.

France Nature Environnement, la Ligue Roc et la LPO (2) ont fait part de leur indignation justifiée face à cette nouvelle réglementation qui, en rejetant toute possibilité de discussion, donne les pleins pouvoirs aux chasseurs en matière de gestion de la faune. On pouvait difficilement trouver un acteur plus partial pour occuper cette position, mais une période pré-électorale appelle aux sacrifices. Ce sont la faune et le reste des utilisateurs de la forêt qui devraient en faire les frais dans le cas présent.

Cécile Cassier
1- La Cour européenne des droits de l’homme.

2- Ligue pour la Protection des Oiseaux.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
lupus
26 février 2012 - 0 h 00 min

Écœurant, le pouvoir de cette mafia !


cuicui
26 février 2012 - 0 h 00 min

Pour une fois qu’il tient une promesse il aurait mieux fait de s »abstenir.Certain parti politique ferait mieux de s’occuper de ces vrais problèmes plutot qu’amuser la galerie a vouloir organiser des mariages.Pot de terre contre pot de vin ….toujours


marseille42
26 février 2012 - 0 h 00 min

Que ne ferait pas l’homme aux talonnettes pour gagner des voix! Les plus réacs, les plus sanguinaires, les plus nauséabondes. Dis-moi qui tu fréquentes…


thylacine
26 février 2012 - 0 h 00 min

Le mot même de chasse, qui signifie « capturer et tuer un animal terrestre pour se procurer de la nourriture », n’a plus aucun sens dans nos sociétés. Ce que l’on appelle « chasse » de nos jour, c’est s’adonner au loisir qui consiste à traquer à mort, pour le plaisir et l’excitation que cela procure, certains animaux (Mammifères et Oiseaux seulement) menant encore, bien que parfois difficilement, une vie de type « sauvage » dans les milieux pseudo-naturels relictuels de l’environnement humain.
Cette activité ne concerne qu’une certaine liste d’espèces déclarées « gibier », les autres étant considérées comme « nuisibles », ou bien comme « protégées », ou bien n’étant pas considérées du tout…
Cette activité, pratiquée presqu’exclusivement par des hommes, est une survivance de comportements anachroniques (on dit parfois « traditions »!) qui sont devenus totalement injustifiables, malgré des tentatives hypocrites de faire passer la chasse pour une activité de « gestion » des populations animales… Si l’on voulait pratiquer une « gestion » des espèces sauvages, il faudrait évidemment la confier à des individus qui n’y ont pas d’intérêts personnels… Cela ne s’appellerait plus de la chasse! Et on devrait payer les gens qui effectueraient ce travail, décidé par la collectivité des citoyens. Or aujourd’hui un chasseur paye pour avoir le droit de tuer! C’est un état de fait très malsain… Et qui peut croire que des individus PAYENT POUR POUVOIR ACCOMPLIR UN TRAVAIL D’INTERET GENERAL!
Alors, évidemment, un gouvernement qui fait des cadeaux de tous ordre à cette activité et à ses partisans n’a pas d’autres objectifs qu’électoralistes…


quinami
26 février 2012 - 0 h 00 min

C’est absolument écoeurant ! J’aimerais savoir quels députés ont voté ces dispositions véritablement scélérates. Chaque propriétaire devrait pouvoir refuser la chasse chez lui. Quant aux exonérations fiscales, je n’ai pas de mot pour dire combien c’est ignoble, surtout en cette période où l’on demande des efforts à tout le monde.


gougou
26 février 2012 - 0 h 00 min

Les chasseurs vont donc pouvoir violer la propriété privée pour y tirer du « gibier » ?
Un scandale


mimichris
26 février 2012 - 0 h 00 min

Ce président est un imbécile et un vaux rien, tout ça pour gagner des voies, c’est absolument scandaleux et ignobles les députés qui ont votés ce textes sont de vrais c…..ds !


dieselstop
26 février 2012 - 0 h 00 min

Qui se semble s’assemble, CPNT vient de se rallier à l’UMP, sa vraie famille de canailles et d’assassins. Une bonne battue pour les détruire ?


humanité
27 février 2012 - 0 h 00 min

Ce que je ne comprends pas c’est le rapport de force des gens contre la corrida, contre la chasse … face à une minorité. Que font les représentants du peuple ? Ou est-ce que tous les chasseurs votent et les autres ont baissé les bras ? je ne comprends pas.


conapol
27 février 2012 - 0 h 00 min

Bravo Thylacine, votre « post » est parfait. J’y souscris à mille pour cent.


mimi49
27 février 2012 - 0 h 00 min

a quand l’ouverture de la chasse aux chasseurs chacun son tour


spanc
1 mars 2012 - 0 h 00 min

A la lecture des avis écrits ci-dessus, je comprends qu’il ne sera jamais possible de s’entendre sur des causes communes, fussent-elles louables. Les propos injurieux,partisans, politicards… n’inspirent aucun respect.
Je suis pêcheur et non chasseur, mais devant une telle somme d’idioties (à plusieurs on est plus fort, mais pas moins débile, et il est tellement facile de hurler avec les loups), je me rangerais du côté de ces chasseurs. Eux ont l’intelligence de ne pas répondre à de telles provocations.
Je croyais, mais je me suis trompé, que « univers nature » avait pour but principale autre chose, que de faire de la politique partisane……….


lupus
3 mars 2012 - 0 h 00 min

Bravo Spanc. Pour ta bonne foi, ta « neutralité politique » et ta leçon de morale.
Toi au moins on ne te verra pas hurler avec les loups. À la limite tu pousseras des
glapissements de joie avec ceux qui les exterminent.
« À plusieurs on est plus fort, mais pas moins débile ». Certes, mais seul tu n’es pas forcément plus intelligent et tu nous en donnes la preuve.
Bravo aussi pour le courage dont tu fais preuve pour plaider en faveur des forts, des puissants, de ceux qui ont toujours la loi pour eux.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
36

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS