Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Les bio européens dénoncent le projet de nouvelle réglementation
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les bio européens dénoncent le projet de nouvelle réglementation

Lors d’une réunion de la fédération internationale de l’agriculture biologique (IFOAM), les organisations présentes, venant de 22 pays européens, se sont prononcées à l’unanimité contre le projet de (dé)réglementation de la bio, qui doit entrer en vigueur en 2009. IFOAM Europe considère ainsi le projet ‘gravement inadéquat’ et regrette son calendrier d’adoption trop serré.

Toutefois, alors que l’agriculture bio s’est développée grâce à un cahier des charges clair et rigoureux (rejet de toute utilisation de pesticides et d’OGM), le consommateur avertit regrettera probablement un rejet un peu ‘mollasson’, pour ne pas dire plus. En effet, selon la fédération d’agriculture biologique française, le rejet se fait principalement parce que ‘la flexibilité proposée est trop large et peu claire… et… les règles sur les OGM trop laxistes’. Or, une quelconque flexibilité, notamment en terme de pesticides ou de produits médicamenteux pour les élevages, et une tolérance sur les OGM, remettrait en cause une identité forte et crédible de la filière.

Si les agriculteurs bio veulent réellement défendre leur spécificité, gageons qu’ils auraient probablement intérêt à adopter une position sans ambivalence, ferme et transparente, ne serait-ce que pour ne pas perdre des consommateurs de plus en plus exigeants sur la qualité et traçabilité de ce qu’ils ont dans leur assiette.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 22 février 2006 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS