Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Le Sénégal protège ses eaux des navires étrangers
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le Sénégal protège ses eaux des navires étrangers

Il y a quelques mois, alors encore candidat, l’actuel président de la République du Sénégal, Macky Sall avait rencontré des représentants de Greenpeace à Dakar. Lors de cette entrevue, il s’était engagé à mettre fin au pillage des eaux sénégalaises par des navires étrangers. Il a finalement tenu ses promesses. En effet, début mai, le gouvernement sénégalais a annulé les autorisations de pêche délivrées aux 29 chalutiers pélagiques (1) étrangers évoluant dans les eaux sénégalaises. Cette décision est une bonne nouvelle pour les pêcheurs artisans locaux, confrontés à une diminution de leurs ressources due à la surpêche exercée par les pêcheries étrangères, et notamment européennes.

Cécile Cassier
1- Relatif à la pleine mer mais éloigné du fond.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thylacine
31 mai 2012 - 0 h 00 min

Illustration du fait que les Hommes sont en compétition pour s’accaparer les ressources planétaire (cf un sujet récent) et du fait qu’ils s’estiment propriétaires de ces ressources. On est loin du respect des droits des animaux à l’existence et au bonheur, dont il est question dans le sujet sur les taureaux. Il est vrai qu’on peut s’apitoyer sur les taureaux, mais quand même pas sur les poissons… Certains ne s’apitoient même pas sur les taureaux! Question de positionnement du curseur…






à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS