Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Le Roundup n’est pas écolo
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le Roundup n’est pas écolo

Si le 15 décembre 2006, dans un communiqué de presse, le numéro Un mondial de la semence, Monsanto, accessoirement producteur du Roundup (l’herbicide le plus utilisé dans le monde), se disait confiant dans la décision de la justice, estimant que ‘La sûreté des produits Roundup pour la santé comme pour l’environnement est en effet prouvée.’, les magistrats du tribunal correctionnel de Lyon n’ont visiblement pas pensé la même chose.

Ce vendredi, Monsanto France a été condamné pour publicité mensongère, à une amende de 15 000 €, tout comme le distributeur du Roundup, la société Scotts France. Le tribunal correctionnel a également ordonné la publication du jugement dans le quotidien le Monde et la revue Maison & Jardin. Enfin, le géant de la semence devra aussi verser 5 000 € de dommages et intérêts à l’association Eau & Rivières de Bretagne (ERB), à l’origine de l’affaire.

Pour cette association, les campagnes de publicité présentant dans les médias et sur les emballages le désherbant Roundup comme respectant l’environnement, ont favorisé la banalisation de son usage. Ainsi, les 2 molécules chimiques issues du Roundup sont détectées dans respectivement 55 % et 35 % des eaux superficielles selon ERB.

Si dorénavant, en théorie, une telle publicité n’est plus possible, avec l’article 36 de la loi sur l’eau du 30 décembre dernier qui renforce la législation en considérant non légal ‘…les publicités pouvant donner une image exagérément sécurisante ou de nature à banaliser leur utilisation’, les USA auront été plus rapides que la France.

Ainsi, outre Atlantique, dès 1996, Monsanto avait dû cesser ce type de publicité, à l’inverse de la France où ce n’est que depuis 2003 que les produits Roundup ne sont plus porteurs de ces qualifications.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
38

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS