Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Le Parlement européen vole au secours des poulets élevés pour la viande
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Ecomobilité 2

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Comment trouver une mutuelle adaptée à la ...
  2. Apprendre l’anglais en ligne
  3. Couper l’eau pendant le savonnage !
  4. Chaudière à basse température ...
  5. L’hiver, faut-il hiberner ou préparer le ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
USED jonathan-ybema-n29bMCHktj0-unsplash
  Comment bien chauffer sa maison ? Saviez-vous que le chauffage est l’une des plus grosses dépenses d’un foyer ? Il est donc important de se tourner vers un système économique et confortable, tout en adoptant les bons gestes au quotidien. Revoir l’isolation de son logement, utiliser la domotique, adapter la température en fonction des pièces, entretenir ses équipements… Tous ces gestes évitent d’avoir froid [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999







Le Parlement européen vole au secours des poulets élevés pour la viande

Le Parlement européen s’est prononcé hier en faveur d’une limitation réglementaire du nombre de poulets élevés par m2, à l’intérieur des bâtiments d’élevage intensif. La densité maximale est fixée à 38 kg/m2 (soit une vingtaine de poulets par m2). De plus un contrôle systématique des lésions aux pattes, dont sont fréquemment victimes les poulets de chair, va être mis en place à l’abattoir. De mauvais résultats pourront entraîner des réductions encore plus strictes des densités d’élevage.

Le Parlement a également exprimé le souhait d’interdire les importations de poulets de pays tiers, provenant d’élevages qui ne respectent pas des règles sur le bien-être animal comparable à celles qui seront adoptées par l’Union européenne.

Cette directive européenne ne règle pas véritablement les problèmes liés à la surpopulation mais à l’avantage de remplir un vide juridique, puisque, jusqu’alors, il n’existait aucune législation spécifique à l’élevage des poulets de chair. Toutefois, il lui reste à être avalisée par le conseil des ministres européens de l’agriculture, vraisemblablement au cours du printemps 2006.

L’Union européenne produit plus de 5 milliards de poulets chaque année. La majorité de cette production se fait de façon intensive, dans des hangars où sont entassées des dizaines de milliers d’oiseaux qui n’ont jamais accès à l’extérieur. La France, de son côté, élève plus de 800 millions de poulets chaque année, 80 % de cette production étant conduite de manière intensive.

En tout cas, cette décision arrive au moment où une récente étude montre que la population française est majoritairement préoccupée par le bien-être des animaux d’élevage et particulièrement celui des poulets de chair (à 49 %).

Cécile Fargue

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 15 février 2006 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS