Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Le Grand hamster, une espèce au bord de la disparition
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le Grand hamster, une espèce au bord de la disparition

Les hamsters ne vivent pas que dans des cages minuscules où ils font de l’exercice dans une roue… On en trouve encore une espèce en France, à l’état sauvage : le Grand hamster (Cricetus cricetus). Toutefois, cette espèce est au bord de l’extinction dans l’hexagone, avec une répartition se limitant à quelques communes autour de Strasbourg, en Alsace.


Avant d’être protégé en 1990, ce rongeur, de la taille d’un ‘beau’ cochon d’Inde (en moyenne 25 cm pour une queue de 5 cm et un poids allant de 220 à 460gr), a été pourchassé et piégé jusqu’à perdre environ 90 % de son aire de répartition, depuis le début du XXe siècle. Connu pour les dégâts importants qu’il pouvait causer aux cultures, en consommant les jeunes pousses printanières avant de s’attaquer aux récoltes, il fut l’objet d’une lutte sans merci : piégeage, inondation des terriers, utilisation de chiens ratiers… d’autant que des primes étaient versées par certaines communes pour les captures. S’il résistait tant bien que mal, l’essor de la chimie lui porta un coup fatal, avec l’utilisation de capsules de phosphure d’aluminium placées dans les galeries des terriers alors que l’on ne pouvait plus parler de pullulation. Dès le début des années quatre-vingt, des naturalistes ont alerté sur la situation de plus en plus précaire de l’espèce, mais sans grand succès, et il faudra attendre 1990 pour que les destructions officielles s’arrêtent.

Dix-sept ans après, la situation du Grand hamster est de plus en plus critique. Aujourd’hui, les destructions intentionnelles ont cédé la place à la dégradation de ses espaces de vie. Ainsi, la régression des cultures de luzerne, de trèfle et le développement du maïs (lequel nécessite d’importante quantité d’eau) sont nuisibles au petit rongeur. De même, la diminution des prairies, la densification du réseau routier et un urbanisme en forte hausse bloquent toute possibilité de rétablissement de l’espèce, que cela soit en France ou dans de nombreux autres pays européens où des populations isolées perdurent encore.
Alex Belvoit
Photo © M. Vieujean – Aves

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 12 octobre 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
piero
23 octobre 2007 - 0 h 00 min

bonjour
en lisant votre article sur le hamster d’alsace, j’ai penser à quelque chose qui pourrai peut-être aider à sauvegarder cette éspèce en voie de disparition. Le hamster pourrait être introduit dans un endroit plus propice à sa survie en attendant de pouvoir rétablir son habitat naturel. On pourrait en prélever un ou deux couples afin d’assurer sa population future dans un milieu naturel proche de celui qu’il connu en alsace autrefois. Dans un endroit préservé…
J’aimerai aussi vous poser une question différente : j’ai installé un petit bassin qui sans introduction d’éspèces végétales ou animales, développe une photosynthèse et des instectes commencent à s’y développer également. Je suis cependant inquiet de penser qu’il manque un prédateur en particulier aux larves de moustiques. Comment faire pour que grenouille amphibien en tout genre vienne s’y installer… mon bassin est-il trop petit ? environ 1m 60 de long… ou peut-être que je suis trop impatient.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
615

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS