Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » L’agriculture pèse pour 7 à 12 % de la facture d’eau
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’agriculture pèse pour 7 à 12 % de la facture d’eau

Alors que s’est tenu il y a quelques jours le Forum mondial sur l’eau à Marseille, l’UFC Que Choisir vient de publier les résultats d’une enquête sur la qualité de l’eau du robinet distribuée en France. Selon l’association de protection des consommateurs, si 97,5 % des Français ont accès toute l’année à une eau de bonne qualité, près de deux millions de consommateurs paient, en revanche, pour une eau non conforme aux normes réglementaires. Ainsi, plus d’un million de consommateurs disposent d’une eau contaminée par un cocktail de polluants issus des activités agricoles, dont des pesticides, des nitrates et du sélénium. Les régions les plus touchées coïncident donc avec celles où se pratique l’agriculture la plus intensive, à savoir le Bassin Parisien (Eure-et-Loir, Loiret, Seine-et-Marne, Yonne), le Nord et la Champagne (Pas-de-Calais, Marne, Aube).

Or, la pollution d’origine agricole n’a pas diminué en l’espace de 10 ans. Pour Que Choisir, la raison de cet enlisement tient à l’inversion du principe pollueur-payeur. De fait, bien que l’agriculture soit responsable de respectivement 74 % et 90 % de la pollution en nitrates et en pesticides, ce sont les consommateurs qui en font les frais, à tous points de vue, via la redevance pollution. Dès lors, les pollutions agricoles représentent sur la facture d’eau des dépenses supplémentaires annuelles estimées au minimum entre 640 et 1140 millions d’euros, soit de 7 % à 12 % de la facture d’eau des ménages français (1).

Dès à présent, les résultats des relevés sont consultables, commune par commune, depuis le site Internet de l’association (3). Comme le souligne l’UFC, la qualité de l’eau du robinet est un enjeu tant en terme de santé, d’environnement que de pouvoir d’achat. De qualité équivalente, l’eau du robinet est ainsi jusqu’à 130 fois moins chère que son homologue en bouteille plastique et participe près de 1000 fois moins à l’effet de serre (2). Dénonçant des « mesures palliatives » et de « fuite en avant », se bornant à diluer l’eau polluée avec de l’eau conforme et à ouvrir de nouveaux captages, l’association lance un appel aux pouvoirs publics français et européens. Pour endiguer les pollutions agricoles diffuses à la source, elle appelle à une protection efficace de tous les captages et à l’application du principe pollueur-payeur dans le domaine des pollutions agricoles, afin de dissuader les pratiques agricoles polluantes. Elle réclame également que les aides de la Politique Agricole Commune (PAC) soient réservées aux modes de production œuvrant à des agricultures respectueuses et biologiques.  

Cécile Cassier
1- Source : Commissariat général au Développement durable, « Coûts des principales pollutions agricoles de l’eau », septembre 2011.

2- Etude SSIGE – Dr N. Jungbluth (Esu – Services) 2006.

3- www.quechoisir.org

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 21 mars 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
54

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS