Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » La Norvège ménage le cabillaud
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  4. Innovation et tradition pour un revêtement ...
  5. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La Norvège ménage le cabillaud

Au début des années 1990, les pêcheurs norvégiens observèrent une diminution des prises de cabillaud. Les scientifiques alertèrent alors sur la diminution des populations de l’espèce dans les eaux norvégiennes. Suite à ce constat, la Norvège instaura un quota déterminé, garant d’une gestion durable et de la pérennisation de la population de cabillauds. Depuis lors, ce quota est fixé, chaque année, par la Norvège au sein de la Commission russo-norvégienne, sur les recommandations du Conseil International pour l’Exploitation de la Mer (CIEM) (1).

Afin de veiller au bon respect de ces quotas de pêche, des garde-côtes patrouillent et contrôlent les prises, la taille des mailles des filets ainsi que la taille des poissons pêchés. Ils répriment également la pêche illégale et le rejet en mer de poissons hors quota ou trop petits. Fruit de ces efforts, la population de cabillaud de la mer de Barents est aujourd’hui la plus importante au niveau mondial, avec plus de 1,7 millions de tonnes d’après l’Institut de recherche marine. Parallèlement, les quotas ont pu être relevés de 20 % en 2009 et de 18 % en 2010. Au regard de quoi, le cabillaud de l’Arctique Nord-Est est labellisé « Pêche Durable » par le MSC (Marine Stewardship Council), cette certification devant notamment garantir que la ressource en question n’est pas surexploitée.

Au sein de l’Union européenne, la forte dégradation de l’état des populations de cabillaud a conduit la Commission à proposer, le 27 septembre dernier, une réduction des possibilités de pêche au cabillaud en Mer du Nord et dans l’atlantique. Elle vise également une interdiction partielle dans l’Ouest de l’Ecosse, la mer d’Irlande et le détroit du Cattégat.

Cécile Cassier
1- Le Conseil International pour l’Exploitation de la Mer (CIEM) est un réseau de plus de 1 600 scientifiques, travaillant dans 200 instituts liés par un accord intergouvernemental.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thinkgreen
9 octobre 2011 - 0 h 00 min

Le prix du cabillaud certifié pèche durable augmentera, et ce sera pour le bien.






à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS