Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » La filière du bio s’organise
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La filière du bio s’organise

Diffusant depuis plus de 20 ans des produits d’alimentation exclusivement issus de l’agriculture biologique, Biocoop est aujourd’hui le premier réseau de magasins bio en France. Fort de cette position de leader, il a signé le 23 juin dernier une convention de partenariat avec la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique des régions de France (FNAB), organisme professionnel représentant les groupements régionaux d’agriculteurs biologiques.

Le texte scellant cette collaboration s’organise autour de deux lignes directrices. D’une part, les deux partis s’engagent à « coordonner leurs actions dans les domaines de structuration de filières, du développement de la production et de la distribution, de la recherche de moyens nouveaux pour soutenir l’organisation du secteur ».

Le second point abordé concerne plus particulièrement l’enjeu écologique que représente la délocalisation économique. Ainsi, il est stipulé que des mesures visant à « favoriser le développement local de la production et de la transformation » et l’approvisionnement de proximité seront mises en œuvre.

Affichant une hausse à la vente de 24 % en 2007 en France, la consommation bio rallie de plus en plus d’adeptes. Mais pour soutenir cette demande croissante, la production doit étendre la part des surfaces cultivées en mode de production biologique, lesquelles ne représentent à l’heure actuelle que 2 % de la surface agricole utilisée (SAU) en France, obligeant à recourir à l’importation. Présenté comme un remède à cet état de faits, ce nouvel accord vise à renforcer les rapports entre diffuseurs et producteurs pour donner toutes les chances à la filière bio de poursuivre sa progression.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 15 juillet 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
patou
16 juillet 2008 - 0 h 00 min

Biocoop est un pionnier en matière de Bio et ont fait du bon boulot!Ils ont été distencé depuis quelques années par les magasins Satoriz qui font office de locomotive pour tirer en avant la qualité et faire avancer la charte bio afin d’éviter les dérives concoctées par l’europe .
Il faut se méfier des sondages qui affirme que la consommation du bio progresse .Celui qui achète un yaourt bio en supermarché une fois par mois va être considéré comme un comsommateur bio.
Le bio c’est bien mais il faut trier ,car les supermarchés sont moins regardant que les purs et durs de biocoop et satoriz….



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
20

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS