Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » La FAO vient au secours de 18 000 alpagas
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La FAO vient au secours de 18 000 alpagas

Confronté à une vague de froid exceptionnellement longue, le gouvernement péruvien a déclaré l’état d’urgence dans 11 des 25 régions qu’abrite le pays. Si les cultures agricoles sont menacées, les pâturages destinés à accueillir les troupeaux d’alpagas (1) le sont plus encore.

Phénomène climatique lourd de conséquences pour l’économie locale, le « friaje » combine des températures basses en période hors saison, des gelées et des chutes de neige et de grêle. Il a débuté cette année dès mars/avril alors que l’on n’attendait pas l’arrivée du froid avant juin.

Face à de telles conditions climatiques, les pâturages des plateaux des hautes Andes se détériorent. Particulièrement nuisible, le gel cause des dégâts irréversibles, privant de nourriture les troupeaux d’alpagas coutumiers de ces terres. S’ajoutant au jeûne, le froid contribue à affaiblir ces ruminants proches, de par leur physique, du lama. Affamés et affaiblis, ils sont plus vulnérables et, par voie de conséquence, plus sujets aux maladies.

Pour remédier à cette situation alarmante, la FAO (2) a organisé du 14 au 19 juillet une campagne d’urgence pour secourir ces mammifères en situation précaire dans les communautés de Llillinta, Antacancha, Cacuya, Pichcahuasi, Pueblo Nuevo, Ingahuasi et Pelapata de la région de Huancavelica. Dans le cadre de cette initiative, 36 800 doses d’antiparasitaires et d’antibiotiques ont été envoyées au district de Pilpichaca (Huancavelica), ce dernier comptabilisant plus de 18 000 alpagas. Soutenue financièrement par le Gouvernement belge, l’Unité de secours de la FAO a ainsi pu sauver 50 % de la population locale « estimée à 35 000 têtes d’alpagas, de lamas et d’ovins ».

Cécile Cassier
1- L’alpaga est un mammifère ruminant vivant en altitude. Il est physiquement très proche du lama

2- FAO : Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 06 août 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
marseille42
7 août 2008 - 0 h 00 min

On ne peut que se féliciter de cette aide apportée aux lamas et, par effet induit, à leurs éleveurs. Mais la laine de lama est une véritable richesse économique pour les pays concernés et une perte quasi absolue de ces camélidés aurait entraîné aussi de lourdes pertes pour l’industrie du vêtement occidental.
A quand une mobilisation internationale importante et efficace pour la survie des espèces en voies de disparition qui, tels les primates, n’ont pas d’impact sur l’industrie du luxe (ni autre d’ailleurs)?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
16

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS