Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » La croissance des surfaces cultivées en OGM ne ralentit pas
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La croissance des surfaces cultivées en OGM ne ralentit pas

Les organismes génétiquement modifiés (OGM) continuent de gagner du terrain sur les cultures conventionnelles. Douze ans après le début de leur commercialisation, les OGM ont été cultivés sur 114,3 millions d’hectares en 2007, soit une hausse de 12 % (12,3 millions d’hectares) par rapport à l’année précédente. Cette nouvelle croissance de la surface agricole en OGM s’est faite en bonne partie grâce aux 2 millions d’agriculteurs qui ont cultivé pour la première fois des plantes transgéniques, portant le nombre d’utilisateurs à 12 millions à travers le monde.

Même s’ils demeurent encore minoritaires en surface, les pays en développement (avec plus de 10 millions d’agriculteurs utilisant des OGM) présentent dorénavant une croissance trois fois plus élevée que celle des pays industrialisés, 21 % contre 6 %. Proportionnellement, c’est l’Inde qui a connu la plus forte augmentation, pour la troisième année consécutive, avec 63 % pour un total de 6,2 millions d’hectares couverts de coton transgénique. La croissance absolue la plus importante est à mettre au compte du Brésil, avec 3,5 millions d’hectares supplémentaires sur un total de 15 millions d’hectares de soja et coton transgéniques.


Au global, en 2007, le classement des pays utilisateurs d’OGM ne bouge quasiment pas. Les Etats-Unis, l’Argentine, le Brésil, le Canada, l’Inde, la Chine, le Paraguay et l’Afrique du Sud restent les principaux pays à recourir aux cultures OGM, avec une surface cumulée de 113,2 millions d’hectares (57,7 millions d’hectares pour les seuls USA). Comme précédemment, la croissance est le fait des pays déjà utilisateurs, plutôt que de la conquête de nouveaux marchés par les multinationales de la semence transgénique. Ainsi, sur un total de 23 Etats ayant semé des OGM en 2007, seuls 2 sont nouveaux : le Chili et la Pologne, avec moins de 100 000 d’hectares cultivés.

Néanmoins, l’observation attentive des plantes commercialisées montre une évolution de la demande. En effet, si jusqu’à présent la croissance des OGM était portée principalement par la culture du soja, du maïs, du coton et du colza à des fins alimentaires (essentiellement pour les animaux) et vestimentaires, l’année 2007 marque l’arrivée de plantes produites à des fins de carburant. Environ 9 %, soit 11,2 millions d’hectares, ont ainsi été mis en culture pour produire de l’éthanol (7 millions d’hectares de maïs) et du biodiesel (4,2 millions d’hectares de soja), permettant accessoirement d’afficher une croissance à 2 chiffres.

Ce nouveau débouché n’en est vraisemblablement qu’à ses débuts. Les USA comme l’Union Européenne affichent clairement leur volonté de s’affranchir en partie du pétrole en incorporant une part de plus en plus importante d’agrocarburants. Par ailleurs, pour la production d’éthanol, le Brésil pourrait utiliser une canne à sucre transgénique pour continuer à développer sa production dans les années à venir. A ce titre, la percée des biocarburants ainsi que l’arrivée des plantes génétiquement modifiées pour résister à la sécheresse (l’Australie teste actuellement des variétés de blé résistant à la sécheresse) devraient vraisemblablement permettre aux multinationales d’atteindre les 200 000 hectares d’OGM, d’ici 2015.

Pascal Farcy
Illutration © ISAAA – International Service for the Acquisition of Agribiotech Applications

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 05 mars 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
eric
6 mars 2008 - 0 h 00 min

Pour une critique des chiffres du lobby mondial des OGM, voir: http://blogues.greenpeace.ca/2008/02/14/stagnation-des-ogm-dans-le-monde-et-au-quebec-mais-plus-de-lobby-industriel/

Aussi, l’autre côté de la médaille : 216 cas de contaminations génétiques par les OGM dans le monde. Pour plus de détails : http://blogues.greenpeace.ca/2008/02/29/contamination-ogm-en-tout-impunite/


phosphora
8 mars 2008 - 0 h 00 min

marre des OGM, personne n’en veut, on sait qu’ils sont disséminés par le vent et les insectes, contaminant tout sur leur passage, on sait que des rats nourris aux céréales OGM ont développé des cancers, mais peut-on savoir ce que ça rapporte à ceux qui les produisent, à ceux qui les cultivent et à ceux qui les vendent??? il y a bien qq personnes qui doivent toucher d’énormes dividendes pour qu’on n’arrive pas à endiguer leur prolifération, et pour que les gouvernements les protègent avec tant d’acharnement;
ce qu’on sait aussi, c’est qu’il ne pourra pas y avoir de retour en arrière possible, encore une fois, l’homme joue, avec un fort niveau d’inconscience, à « l’apprenti sorcier », (voir le film drolissime de dysney)


benge
16 mars 2008 - 0 h 00 min

Toute notre planète est à la merci de ces +sinistres marchands de morts qu’est le gouvernement américain et ses sous fifres tels que Monsanto, Exxon, Bille Gates et autres pollueurs ………., bref, des milliers !!!!!!!!!! La destruction de notre planète bleue est bel et bien en marche. Le réchauffement, causé par l’usage prohibitif de cette merde de pétrole alors que les solutions propres pour y suppléer existent depuis des lustres, et la destruction de notre sol par leurs saletés d’OGM et autres produits chimiques (testés eux-aussi pendant toutes les guerres inutiles volontairement provoquées) nous amènent au coint de non-retour. Quelle misérable vie laisserons-nous à nos enfants, Messieurs Bush, Poutine et autres gouvernants qui ne pensez qu’à votre porte-monnaie et à votre avidité de puissance ??????????????
La terre a mis des millions d’années pour devenir ce bijou où tout était prévu pour nous auto-suffire, mais l’avidité et la cupidité de quelques hommes anéantit tout cela.

Les terroristes ne sont pas ceux que vous voulez nous faire croire, Messieurs !!!!!!!!!!!! VOUS êtes ces monstres de terrorisme, et vous n’hésitez même pas à sacrifier des gens de vos propres peuples !!!!!!!!!!!

Je prie pour que vous soyez les premiers à mourir (à crever!!!!!!!!!!) de vos saletés, mais combien de millions de gens avez-vous tué, et combien tuerez-vous encore avec vos saletés, avant de subir de le sort que vous méritez 10 fois plutôt qu’une !!!!!!!!!!!!!!!!

A quand le révolte, mes amis, nous qui croyons à la vie , en commençant par le respect de la nature et de tout ce qui nous entoure ????????????

Benge



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
674

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS