Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » La crise alimentaire s’amplifie
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La crise alimentaire s’amplifie

Depuis plusieurs mois, la FAO (1) s’alarme de la hausse des prix mondiaux des denrées alimentaires et de la baisse des stocks. Les dernières évolutions du marché du riz et les nombreuses émeutes de la faim en cours dans une vingtaine de pays en développement ne peuvent hélas que conforter ses craintes.

Evolution du prix des denrées alimentaires de base, de 2005 à nos jours.

Vendredi, lors d’une nouvelle communication, la FAO a indiqué qu’après une hausse moyenne de 37 % de la facture des importations céréalières des pays les plus pauvres en 2007, la hausse devrait atteindre les 56 % en 2008. Les pays à faible revenu étant systématiquement plus touchés que les autres, le dernier bulletin « Perspectives de récoltes et situation alimentaire » de la FAO prévoit une augmentation de 74 % en 2008 pour les pays pauvres d’Afrique.

D’après Henri Josserand du Système mondial d’information et d’alerte rapide de la FAO : « L’alimentation représente environ 10 à 20 % des dépenses de consommation dans les pays industrialisées, mais au moins 60 à 80 % dans les pays en développement, dont beaucoup sont importateurs nets de produits alimentaires ». Selon les derniers indicateurs de la FAO, ce sont actuellement 37 pays qui sont confrontés à des crises alimentaires ; ils se repartissent de la façon suivante  : 21 pour l’Afrique, 10 pour l’Asie, 5 pour l’Amérique Latine et 1 pour l’Europe (La Moldavie).

Face à cette situation, la FAO tente de mobiliser les pays riches et les institutions internationales, dans son communiqué final elle a « exhorté les bailleurs de fonds et les institutions de financement internationales à revoir leurs programmes d’assistance en faveur des pays les plus affectés par la flambée des prix des denrées alimentaires». D’après ses estimations, un financement d’urgence de 1,2 à 1,7 milliard de dollars serait nécessaire.


Pour les mois à venir, la FAO veut quand même faire preuve d’un peu d’optimisme en prévoyant une augmentation de 2,6 % de la production céréalière mondiale. Cet optimisme est quand même soumis à des conditions climatiques favorables et l’organisme précise que l’an dernier : « les prévisions de la production céréalière étaient bien meilleures que la production finalement obtenue ». Actuellement, peu d’éléments plaident en faveur d’une amélioration de la situation et la plupart des facteurs semble vouloir rester dans le rouge. Au niveau de la demande, la croissance démographique mondiale se poursuit et à cette croissance s’ajoute l’émergence de nouvelles « classes moyennes » consommatrices de viandes (l’élevage est très consommateur de surface du fait des besoins alimentaires des animaux). En ce qui concerne la production : les dérèglements climatiques croissants amputent de plus en plus de pays d’une partie de leur production habituelle, de même, le transfert de terres pour la production d’agrocarburants commence à se faire sentir de façon significative et prive le marché alimentaire de volumes de plus en plus conséquents. A tout cela s’ajoute des phénomènes de spéculations financières qui amplifient artificiellement et parfois brutalement le prix des matières premières.
Michel Sage

1- FAO : Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Le mandat de la FAO consiste à améliorer les niveaux de nutrition, la productivité agricole, la qualité de vie des populations rurales et à contribuer à l’essor de l’économie mondiale.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
patou
15 avril 2008 - 0 h 00 min

Est-ce organisé , pour montrer que les OGM sont indispensables pour nourrir la planète ? voire pour augmenter les ventes de pesticides si les états riches donnent des subsides aux pays pauvres pour s’équiper mieux en agriculture chimique???? On peut toujours se poser des questions avec la désinformation permanente des médias …


joëlle
21 avril 2008 - 0 h 00 min

Je ne suis pas sûre que ce soit organisé de manière volontaire mais je crains qu’effectivement les grosses sociétés pourvoyeuses d’ogm et de produits chimiques destructeurs de la terre vont se jeter dans la brèche et faire croire que leur réponse sera celle qui sauvera le monde. Tout ce qu’il faut espérer c’est que le monde refusera cette réponse sinon on ira avec encore un peu plus de certitude et de rapidité vers la catastrophe.
J’espère qu’un jour toutes ces sociétés qui font des milliards de bénéfices et nous font croire que ce qu’elles font est bien seront reconnues comme étant des assassins de la terre et de ses habitants.


simon34
21 avril 2008 - 0 h 00 min

faites des réserves…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
43

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS