Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » L’hécatombe des oiseaux migrateurs sur les côtes françaises
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’hécatombe des oiseaux migrateurs sur les côtes françaises

Depuis la fin du mois de novembre dernier, la France, à l’instar de l’Europe, subit des conditions météorologiques rudes, combinant températures négatives et épisodes neigeux. Ayant paralysé bon nombre d’activités humaines, cette conjoncture hivernale affecte également la faune. Ainsi, des dizaines de milliers d’oies, de canards et de limicoles (1), hivernant habituellement aux Pays-Bas et en Belgique, ont été contraints de reprendre leur migration, se réfugiant sur les côtes françaises. Selon la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), près de 5 000 oies rieuses, 5 000 bernaches nonnettes, des dizaines de milliers de canards siffleurs et quelques bernaches à cou roux, espèce menacée à l’échelle mondiale, ont été observés sur le littoral de la Manche.

Mais l’accueil qui leur est réservé s’avère pour le moins inhospitalier. Affaiblis par le manque de ressources alimentaires, les oiseaux sont massivement chassés, de nuit comme de jour, sans répit pour s’alimenter ou se reposer. En atteste la présence de près de 5 000 canards siffleurs, condamnés à rester posés en mer face à la commune de Sangatte (Pas-de-Calais) car empêchés par les chasseurs de s’alimenter dans les polders (2).

Parallèlement, les fédérations de chasse des départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme et de la Seine-Maritime demandent la fermeture de la chasse aux alouettes, aux merles et grives et aux petits échassiers, omettant les oies et les canards, ces oiseaux étant considérés comme étant « en bonnes conditions physiques » à leur arrivée en France.

Les associations, dont la LPO et Convention Vie et Nature (CVN), appellent à la fermeture immédiate et totale de toute chasse tant que se maintiendra cet épisode météorologique sévère. En ce sens, le 23 décembre dernier, Allain Bougrain Dubourg, président de la LPO, a fait valoir lors d’un entretien avec Nathalie Kosciusko-Morizet, actuelle ministre de l’écologie, la nécessité d’une telle mesure. Il semble, toutefois, qu’aucune disposition n’ait encore été prise.

Décrivant la France comme « le cimetière des oiseaux migrateurs européens », CVN a rappelé que : « La faune a besoin de paix lorsque la neige couvre le sol, que les plans d’eau sont gelés, que les températures très basses nécessitent une dépense énergétique pour le maintien des fonctions vitales ». 


Cécile Cassier
1- Les limicoles sont de petits échassiers.

2- Un polder est une étendue artificielle de terre dont le niveau est inférieur à celui de la mer.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
hirondelle85
30 décembre 2010 - 0 h 00 min

Pendant combien de temps encore laissera-t-on la gestion de la faune sauvage aux chasseurs ???

J’habite en Vendée,même triste tableau.
Ces messieurs viennent matin et soir comme des automates écervelés tirer sur les oiseaux d’eau,ils ne s’arrêtent pas,qu’il pleuve, neige, gèle,peu importe, l’important c’est de faire un « carton ». Ils arrivent en voiture en roulant comme des malades, insultent ou menacent les observateurs ornithos qui seraient des témoins gênants de leurs pratiques condamnables et gravement préjudiciables à la préservation de la faune et de la nature en général.

Ils osent tout de même tenter de se faire passer pour les plus grands protecteurs de la nature !! Vous êtes écoeurants,tristes guignols! vous avez réussi à me rendre totalement intolérante à vos pratiques de tueries pour le plaisir.

A quand la révolte des citoyens, il faudrait faire vite,le temps presse,il est peut-être encore temps de sauver ce qui reste.

Un référendum sur la question ne leur laisserait aucune chance, nous sommes très majoritairement contre ce « loisir » dégradant.

Nous sommes volontairement maintenus dans un mutisme édifiant quant au respect de la démocratie …..

Je conseille à tous ceux qui veulent voir de plus près à quoi ressemblent ces tristes fantassins de consulter sur internet les différents sites dédiés à la chasse, les forums où ces messieurs expriment clairement le respect qu’ils ont pour la faune et les crétins de non chasseurs.


marseille42
30 décembre 2010 - 0 h 00 min

Les chasseurs qui n’appartiennent pas à des populations de chasseurs-cueilleurs sont tous des criminels.Rien, absolument rien, ne justifie la chasse dans nos pays riches où la nourriture est jetée par tonnes (sans aucune exagération) à la poubelle que ce soit le fait de particuliers, des grandes surfaces ou des paysans exaspérés par la mévente de leurs produits. Le gouvernement qui interdirait la chasse, sauf peut-être aux surmulots (rats d’égout) serait certain d’être plébiscité par une majorité de citoyens. Mais il préfère obtenir les voix de la haine et du sang versé.


dautreville
30 décembre 2010 - 0 h 00 min

la vendée ha ! oui mais certain bien placés au gouvernement en sont plus ou moins d’otigine et «  »chasseur »" » avac d’autres tartarins chasseurs d’afrique alors les quelques canards flingués a tout va par le petit peule comme tout le restant de la gouvernance en general il n’en non rien a foutre !!!!et c’est pas un ministere bidon de l’ecolo qui changera quoique se soit si se n’est de puissé plus largement dans les poches du citoyen la bouche en coeur et le reste…………….!


mhubin
30 décembre 2010 - 0 h 00 min

Effectivement des milliers d’oiseaux ont tenté de se réfugier dans le nord-ouest de la France à la suite de l’épisode neigeux de novembre et décembre sur toute l’Europe. Ils étaient attendus par les viandards français qui non contents de décimer la faune de nos voisins continuent à chasser aussi à l’intérieur des terres des perdreaux affamés (une douzaine dans un état minable sont atterris sur ma pelouse cette semaine et se sont régalés des graines que j’y avais mises pour les tourterelles). Aujourd’hui dans le Courrier Picard un chasseur s’insurge contre ses « collègues  » qui tuent tous ces oiseaux en mauvais état et se plaindront l’an prochain qu’il n’y a plus rien. Certains se plaignent que les conditions météo gènent les piégeurs qui auraient donc des difficultés à accomplir leurs forfaits contre ce qu’ils appellent des nuisibles et qui ne sont que des prédateurs qui normalement éliminent le gibier malade. Aucune interdiction de chasse ou de piégeage n’est réellement effective (et surtout pas respectée en Somme/Seine maritime et Pas de Calais).
Mais 2010 devait être l’année de la biodiversité!


taiga
30 décembre 2010 - 0 h 00 min

quand interdira-t-on une fois pour toute, ces tueries d’animaux! Aucun gouvernement n’en a-t-il le courage politique? la population n’en veut plus! la « chasse » n’est-elle pas interdite par temps de neige, vu que les animaux n’ont aucune chance, leurs traces étant visibles?
ne devrions-nous pas plutôt devenir protecteurs des animaux déjà piégés par les rudes conditions hivernales? leur apporter de la nourriture, les laisser se reposer en paix et en sécurité ? n’est-ce pas là notre rôle d’espèce dite supérieure vu sa grande intelligence? la chasseurs sont semblables aux dinosaures, ils sont « has been » la seule chose qui leur reste à faire est de changer de comportement ou de disparaître! bon vent!


michele77500
31 décembre 2010 - 0 h 00 min

Ils ont un pois chiche dans la tête et rien dans le coeur ! Comment tuer un oiseau ? Il n’y a pas assez de volailles dans les magasins ? Mais non, c’est pour se sentir fort, des hommes, des vrais, avec un gros fusil, des « sportifs » ! ah ! la puissance des armes, elle existe depuis la nuit des temps mais Cromagnon luttait à arme égale et en avait besoin pour survivre… Otez vos peaux de bêtes puantes, vos fourrures sanguinolentes (et oui, Mesdames et Messieurs, elles ont été arrachées à des êtres vivants), et ayez le courage de changer de vie.


dieselstop
1 janvier 2011 - 0 h 00 min

Une fois de plus les andouilles, imbéciles, idiots, abrutis, demeurés, handicapés mentaux, simples d’esprit, en un mot les chasseurs se sont distingués par leurs agissements de grands protecteurs de la faune.Il est navrant de penser que la loi protège ces individus ignobles! Il est temps d’exiger la suppression de toutes formes de chasse!


claude le jardinier
6 janvier 2011 - 0 h 00 min

pour celles ou ceux qui comme moi n’aiment pas la chasse et ses assassins-allez voir le site « Aspas »association contre la chasse et remuez-vous pour limiter la casse-prenez les pétitions chez Aspas et faites les signer autour de vous-savez-vous que les chasseurs donnent des cours de chasse dans les écoles? il faut lutter contre ça également-la sauve-garde des animaux nous regarde tous



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
69

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS