Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » L’eau chaude : source de malformations chez les poissons d’élevage
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’eau chaude : source de malformations chez les poissons d’élevage

Dans le cadre d’un programme européen, appelé FINE FISH, une équipe scientifique s’est intéressée aux malformations osseuses qui affectent fréquemment les poissons d’élevage. De fait, les troubles du rachis s’observent couramment au sein de populations de poissons d’élevage intensif, soulevant des problèmes de santé et de reproduction préoccupants pour le secteur de l’aquaculture.

Afin d’accélérer la vitesse de croissance des poissons, les éleveurs de saumons ont souvent recours à de l’eau chaude. S’engageant dans cette voie, les chercheurs ont élevé deux groupes distincts de 400 jeunes saumons ou tacons chacun, le premier évoluant dans une eau à 10 °C, le second étant immergé dans une eau à 16 °C.

Publiés dans la revue scientifique BMC (BioMed Central) Physiology, les résultats ont révélé une perturbation de la production des os et du cartilage lorsque les températures étaient élevées, entraînant une augmentation des malformations chez les poissons élevés dans l’eau à 16 °C. Ainsi, si les individus de ce groupe ont, certes, grandi plus vite, plus d’un quart présentait des signes de malformations du squelette.

Fruits de la recherche scientifique, ces travaux n’en ont pas moins été menés avec l’appui du secteur professionnel, majoritairement composé de PME. Pour preuve, onze des vingt partenaires au projet FINE FISH étaient des PME. Visant à améliorer les « performances du secteur européen des écloseries (1) de poissons », certaines recommandations sont d’ores et déjà accessibles aux intéressés, notamment pour les cas des espèces individuelles (la perche, la brème, le cabillaud, la truite, le saumon). Selon la FEPA (2), 650 000 tonnes de poissons sont élevées dans l’UE chaque année, contre 60 000 tonnes en 1970. La production totale européenne s’élève à plus de 1,6 million de tonnes.

Cécile Cassier
1- Une écloserie produit des œufs fertilisés, des larves et des poissons juvéniles, lesquels s’avèrent extrêmement précieux comme base à la production de la majorité des aquaculteurs européens.

2- Fédération européenne des producteurs aquacoles.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 01 septembre 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
rose
1 septembre 2010 - 0 h 00 min

On peut s’interroger aussi sur les conséquences du chauffage des eaux par les centrales nucléaires, ces équipements éminemment écologiques qui pompent des quantités astronomiques d’eau et les rejettent nettement plus chaudes.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
60

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS