Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » L’autorisation du Cruiser, pour 2010, jugée illégale
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’autorisation du Cruiser, pour 2010, jugée illégale

Le Conseil d’Etat a finalement jugé que la décision d’autorisation provisoire de mise sur le marché de l’insecticide Cruiser pour un an, du 1er janvier au 31 décembre 2010, était illégale. En effet, le 15 décembre 2009, date à laquelle il autorisa la mise sur le marché du Cruiser pour l’année 2010, le ministre de l’agriculture n’avait le choix qu’entre deux options. D’une part, si l’innocuité ou l’efficacité du produit n’était pas démontrée, il devait refuser d’accorder l’autorisation. A l’inverse, si les preuves étaient suffisantes, il devait, au regard de la réglementation, délivrer une autorisation pour une durée de 10 ans. Néanmoins, attestant des doutes qu’il nourrissait à l’égard de l’innocuité du produit, le ministre de l’agriculture avait choisi de ne pas trancher, en adoptant un compromis sous la forme d’une dérogation d’un an, sans cesse renouvelée. Si ce principe dérogatoire a été jugé illégal, ne respectant pas les modalités fixées par le code rural, il n’en reste pas moins qu’il a permis à l’AMM (1) du Cruiser, puis du Cruiser 350 de composition identique, d’être renouvelée chaque année, sans prise en compte des résultats du suivi de l’année précédente.

Impliquée dans ce dossier, France Nature Environnement (FNE) s’attaque désormais à l’autorisation accordée sur le maïs pour 2011, ainsi qu’à celle relative au colza. Dans l’attente, elle appelle le ministère de l’agriculture à annuler définitivement l’autorisation de ce produit. Et souligne l’importance de respecter l’objectif de réduction de 50 % de l’usage des pesticides en France d’ici 2018, notamment via le plan Ecophyto.

Cécile Cassier
1- Autorisation de Mise sur le Marché.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thylacine
9 octobre 2011 - 0 h 00 min

Comme on n’est pas sûr, on autorise. Génial comme sens des responsabilités! Et on en est à discuter de l’autorisation pour l’année 2010…
L’agriculture industrielle ne peut pas se passer d’insecticide. Après celui-là, ce sera un autre. Comment peut-on discuter sérieusement de l’innocuité d’un produit synthétisé pour tuer des milliards d’insectes. Ses effets directs s’étendent EVIDEMMENT à une multitude d’autres êtres vivants, et ses effets indirects sur l’ensemble de la biosphère sont catastrophiques.


jng
9 octobre 2011 - 0 h 00 min

Tant que le ministre de l’Agriculture sera plus préoccupé de la bonne marche de l’industrie agro alimentaire que du respect de l’environnement minéral,végétal, animal et humain, nous connaitrons des catastrophes en tout genre dont nos dirigeants politiques ne seront bien sur ni responsables ni coupables … !
Merci à Cécile Cassier qui sort de la masse d’informations des articles essentiels.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
19

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS