Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » L’Europe en alerte face à du riz OGM chinois
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  2. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  3. L’ardoise comme toiture
  4. Comment contrôler l’isolation thermique ...
  5. Obsolescence programmée : Cdiscount se fait ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’Europe en alerte face à du riz OGM chinois

En avril 2011, un membre du ministère de l’Environnement chinois a reconnu que des semences de riz génétiquement modifiés (GM) « étaient présentes dans plusieurs provinces du fait d’une gestion déficiente ». En 2010, Greenpeace avait déjà émis des doutes, suspectant la présence de riz GM dans des champs basés dans les régions de Hubei et du Hunan. L’ONG avait, en effet, découvert que deux supermarchés, Wal-Mart et Zhongbai, ainsi que les réserves nationales chinoises distribuaient du riz GM Bt63, pourtant non autorisé à la commercialisation.

Selon l’association Inf’OGM, on ignore encore les surfaces incriminées et la destination du riz en question. Au niveau européen, le système d’alerte rapide pour l’alimentation humaine et animale a répertorié 15 alertes depuis le 1er janvier 2011 (1) pour des présences de riz transgéniques non autorisés en provenance de Chine. Les produits alimentaires dans lesquels les traces de riz ont été retrouvées sont des nouilles, du vermicelle, des crackers etc. Manipulés pour produire une protéine insecticide Cry, les riz transgéniques incriminés sont le riz Bt63, KMD1, KeFeng6 et cry1a© (2). Au sein de l’Union européenne, d’autres céréales transgéniques (sésame, haricot et lin) ont été identifiées en provenance de Chine. Aussi, le 9 février 2010, suite à la contamination de produits importés contenant du riz Bt63, la Commission européenne annonçait le besoin de renforcer les mesures d’urgence. Celles-ci consistent principalement en des analyses obligatoires, donnant accès à un certificat attestant de l’absence de contamination.

Cécile Cassier
1- On en recense 109 depuis le 1er janvier 2006.

2- Ce dernier renseigne seulement sur la présence de la protéine insecticide Cry1Ac.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS