Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » L’élevage industriel continue d’alimenter les marées vertes
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’élevage industriel continue d’alimenter les marées vertes

Comparés à l’année passée, les ramassages d’algues ont augmenté de 12 045 à 20 321 m3 selon le dernier bilan régional de Bretagne. Gagnant en intensité, ce phénomène a également fait preuve de précocité cette année. Le déficit printanier en pluies, l’ensoleillement et la hausse des températures ont conduit à un étiage (1) sévère des cours d’eau. Cela a eu pour effet d’intensifier la concentration dans les cours d’eau des effluents d’élevages jusqu’à la mer, à l’origine de la prolifération d’algues vertes dans les estuaires et de leur dépôt sur l’estran (2) et les plages.

Plébiscitant l’action préventive, l’association Manche Nature souligne l’inefficacité du plan « algues vertes », majoritairement basé sur la pratique stérile et coûteuse du ramassage des algues. Afin de contrer les rejets d’azote et de phosphore issus des élevages industriels, elle appelle à une remise en cause du modèle de l’élevage intensif, notamment de l’élevage porcin. En ce sens, elle s’oppose à une éventuelle hausse des normes d’épandage sur le département de la manche et propose d’interdire toute éventuelle extension du cheptel. Il serait également cohérent de favoriser la reconversion vers l’élevage sur paille ou en plein air, ainsi que des alternatives de qualité, à l’instar des élevages biologiques et des circuits commerciaux courts. Prônant un modèle agricole plus artisanal, Manche Nature rejette l’importation massive de soja et insiste sur la nécessité de produire sur place l’essentiel des aliments nécessaires au cheptel. Ceci afin de restaurer l’équilibre entre population du cheptel, surfaces fourragères et surfaces d’épandages.

Cécile Cassier
1- Période de l’année où le débit d’un cours d’eau atteint son point le plus bas.

2- L’estran est la partie du littoral située entre les niveaux connus des plus hautes et des plus basses mers.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 01 juillet 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
vigie 53
3 juillet 2011 - 0 h 00 min

L’action de Manche Nature est pleine de bon sens.Les politiques français ont-ils cette même vision ?….on peut,malheureusement,en douter.Peut-être faudra-t-il l’éclatement d’une contamination humaine larvée pour que les choses bougent…encore une fois!


pierre3240
3 juillet 2011 - 0 h 00 min

Une solution que chacun peut appliquer pour lutter contre ce fléau est de ne plus manger de viande (ou moins si c’est trop dur, pour commencer) : si on remplace les élevages industriels par des cultures vivrières (bio tant qu’à faire), les agriculteurs continueront à gagner leur vie, et la planète sera reconnaissante






à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS