Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Interdire l’amputation des requins et leur rejet à la mer en Europe
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Interdire l’amputation des requins et leur rejet à la mer en Europe

Selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), chaque année, des millions de requins sont victimes du finning, technique qui consiste à découper les ailerons sur les requins vivants avant de les rejeter agonisants à la mer. L’appât du gain est une fois de plus la motivation principale incitant à cette pratique, les ailerons de requins constituant le principal ingrédient d’une soupe asiatique traditionnelle et onéreuse. Or, selon l’ONG Shark Alliance, l’Union européenne, en particulier l’Espagne, est l’un des plus grands fournisseurs mondiaux d’ailerons de requins en Asie. Trop laxiste, le règlement actuel de l’UE, adopté en 2003, ne permet pas de détecter et réprimer la pratique du finning.

Toutefois, le 21 novembre dernier, la Commission européenne a proposé d’interdire la découpe des ailerons sur les requins vivants et leur rejet immédiat à la mer. Si elle venait à être adoptée par le Parlement européen et le Conseil des ministres, cette proposition exigerait que tous les requins capturés par des navires de l’UE, ou dans les eaux de l’UE, soient débarqués avec les nageoires attachées aux corps. Seraient alors interdits les permis spéciaux encore accordés par certains Etats membres, permettant aux pêcheurs de rapporter les nageoires et les carcasses dans des ports différents. Selon Shark Alliance, l’Espagne est le pays à avoir délivré le plus de permis de ce type, « au point de couvrir l’ensemble de sa flotte palangrière ». Mais les pêcheurs portugais, français, allemands et britanniques sont tout aussi concernés.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
stardiet
24 novembre 2011 - 0 h 00 min

Oui je soutiens cette interdiction et je le fais savoir autour de moi !
C’est insupportable d’imaginer qu’un homme puisse ainsi par cupidité couper les ailerons des requins et rejeter le tronc du requin vivant à la mer, c’est ignoble !
Chaque fois que je vais dans un resto asiatique, je montre clairement mon désaccord avec la soupe d’ailerons de requins sur la carte.


nicolekretchmann
24 novembre 2011 - 0 h 00 min

s’il n’y avait pas d’acheteurs et de mangeurs, cette horreur n’aurait pas lieu ;
Elle correspond aux manteaux de fourrure inutiles Aux assiettes bien trop garnies de chair animale, etc…
Vous pouvez me joindre à nicole.kretchmann@orange.fr pour parler du drame humain et animal qui se joue en ce moment.


dodeline29
24 novembre 2011 - 0 h 00 min

Quand je lis ces horreurs l’être humain me donne envie de vomir.


dieselstop
24 novembre 2011 - 0 h 00 min

Les hommes détruisent tout le vivant, ils sont beaucoup trop nombreux,la Terre ne résistera pas à cette catastrophe là. Il est encore temps de réagir, l’ONU doit s’emparer de ce très important problème, mais je ne crois pas que les dirigeants prendront des mesures sérieuses en la matière; leur devise étant plus que jamais  » Après nous le déluge »


lupus
24 novembre 2011 - 0 h 00 min

Manger des animaux rend con. On peut le vérifier à tous les niveaux.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
54

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS