Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Hongrie : une nouvelle Constitution en faveur d’une agriculture sans OGM
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  2. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  3. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  4. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Hongrie : une nouvelle Constitution en faveur d’une agriculture sans OGM

Actuellement à la présidence de l’Union européenne, en attendant d’être supplée par la Pologne à partir du 1er juillet 2011, la Hongrie n’a jamais caché son opposition au développement des plantes génétiquement modifiées (GM). Elle a récemment affirmé ses positions en inscrivant dans sa nouvelle constitution l’interdiction des OGM sur le territoire national. Adoptée le 18 avril 2011 à une forte majorité, celle-ci inclut un article stipulant : « Tout le monde a le droit au bien-être matériel et psychique. Pour que ce droit mentionné à l’alinéa 1 s’applique, la Hongrie garantit une agriculture sans OGM, l’accès à une alimentation saine et l’eau potable ». Ce texte devrait entré en vigueur le 1er janvier 2012.

Toutefois, comme l’analyse l’association Inf’OGM, de nombreuses incertitudes planent encore autour de la nouvelle Constitution hongroise. D’une part, se pose la question de la compatibilité de cette Constitution avec le droit européen, lequel prime sur les droits nationaux depuis l’adoption de l’arrêt Costa contre Enel, par la Cour de Justice de l’UE en 1964. Relayant le site de l’UE, Inf’OGM cite en ces termes : « Ainsi, si une règle nationale est contraire à une disposition européenne, les autorités des États membres doivent appliquer la disposition européenne. Le droit national n’est ni annulé ni abrogé mais sa force obligatoire est suspendue. (…) ».

En outre, la référence religieuse du nouveau texte, et notamment la référence à Dieu, a suscité une vague de polémiques au sein de la société civile hongroise. Les arguments rappellent, en effet, ceux avancés par la Pologne pour interdire les OGM sur son territoire. Jugé non valide par la Commission européenne, l’argumentaire polonais se fondait sur le fait que des organismes vivants créés par Dieu ne pouvaient être manipulés ou transformés à des fins commerciales ou de propriété industrielle. Dès lors, ce positionnement religieux pourrait représenter une justification supplémentaire pour déclarer non conforme au droit européen la Constitution hongroise. Par ailleurs, l’argument de la défense de la vie, justifiant l’interdiction des OGM par la Hongrie, est également invoquée dans la nouvelle Constitution en vue d’une possible interdiction de l’avortement.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
patou
23 juin 2011 - 0 h 00 min

me semblais qu’il n’étaient pas trop de gauche ni écolo…..
quand a la référence a la cour de justice on appelle ça jouer sur les mots…


pavupapri
24 juin 2011 - 0 h 00 min

comme quoi on peut être réac et anti-ogm






à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS