Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Hongrie : 1000 hectares de maïs contaminés aux OGM détruits
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Hongrie : 1000 hectares de maïs contaminés aux OGM détruits

En juin dernier, la Hongrie adoptait une nouvelle constitution interdisant la culture d’organismes génétiquement modifiés (OGM). Depuis lors, elle traque toute plante GM cultivée illégalement sur le territoire national. En attestent les dernières déclarations du secrétaire d’État adjoint au ministère du Développement Rural, Bognar Lajos, faites à la mi-juillet. Celui-ci a, en effet, annoncé la destruction officielle de plus de 1000 hectares de maïs GM. Découverts suite à des contrôles réalisés par les services de l’Etat, les champs impliqués étaient dispersés sur l’ensemble du territoire hongrois, dans les comtés de Fejér (centre ouest), de Hajdú-Bihar (est), de Baranya (sud) et de Szolnok (centre).

Selon l’association Inf’OGM, les semences GM concernées ont été vendues aux agriculteurs à leur insu. Le directeur de Szigetchem Agrokémiai, entreprise ayant importé les semences incriminées dans le comté de Baranya, affirme s’être approvisionné auprès de Monsanto Roumanie. Sur les 5000 sacs achetés, 196 ont été identifiés comme contaminés par des OGM. Malgré tout, l’entreprise hongroise soutient que Monsanto a mené ses propres tests et qu’un laboratoire français « indépendant et accrédité » a certifié l’absence d’OGM. L’unité hongroise de Monsanto n’a pas manqué de faire appel devant la Cour municipale de Budapest pour suspendre la résolution du ministère de l’agriculture, ordonnant la destruction des maïs hybrides vendus par l’entreprise. Mais, alors que Monsanto insiste pour que le gouvernement hongrois procède à de nouveaux tests chez un laboratoire indépendant, Bognar Lajos a confirmé que certains sacs de semences de Monsanto contenaient des OGM. Il a, par ailleurs, ajouté que la plainte déposée ne retarderait pas la procédure engagée.

D’après les déclarations officielles, relayées par Inf’OGM, la destruction s’est effectuée avant que la dissémination du pollen ne se soit opérée. Mais, la saison étant bien avancée, les agriculteurs ne sont plus en mesure de cultiver une variété de maïs non OGM dans les champs contaminés. Le ministère de l’agriculture hongrois a, toutefois, assuré que des compensations seraient attribuées aux agriculteurs lésés, bien que le montant exact des dommages ne soit pas encore connu. Pour l’heure, les autorités hongroises ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Selon elles, plus de 2500 autres hectares pourraient avoir été cultivés avec du maïs conventionnel contaminé par des OGM. Les inspections se poursuivent donc.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 29 juillet 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thinkgreen
30 juillet 2011 - 0 h 00 min

=> Quelle idée de s’être approvisionné au départ chez Monsanto Roumanie !!


OUTRIGGER
31 juillet 2011 - 0 h 00 min

Il existerait des gouvernants incorruptibles sur cette planète ! Honte aux nôtres qui sont à la solde des lobbies de l’industrie agro-alimentaire.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1043

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS