Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Guadeloupe : des porcs nourris à la banane ou au jus de canne
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Guadeloupe : des porcs nourris à la banane ou au jus de canne

Basée en Guadeloupe, l’Unité de Recherches Zootechniques (URZ) s’est beaucoup intéressée à la complémentarité entre culture et élevage dans cette région du monde, où les systèmes traditionnels de polyculture / élevage concernent 80 % des exploitations antillaises. Les animaux sont nourris par les résidus agricoles et, en retour, assurent la valorisation organique des sols par leurs déjections. Certaines exploitations combinent ainsi canne à sucre et troupeaux mixtes porcs-ruminants, ou plantations de bananes et élevage de porcs. D’après les chercheurs, le jus de canne ou la banane suffisent à couvrir tous les besoins énergétiques du porc, sans recours à des céréales importées.

Plus que répondre aux besoins alimentaires des animaux d’élevage, certains résidus de récolte pourraient servir comme « alicaments », à la fois aliments et médicaments. C’est notamment le cas des feuilles de manioc. Outre leur teneur en azote, celles-ci renferment des tanins condensés et d’autres métabolites secondaires, qui ont une action protectrice contre un parasite gastro-intestinal à l’origine de dommages importants chez les ovins et les caprins. Selon les chercheurs, l’ajout de feuilles manioc à la ration, composée également de foin et de tubercules de manioc pour l’apport en glucides, permet de diminuer de moitié les infections par le parasite chez des agneaux créoles. Cette méthode a le mérite de valoriser les déchets de récolte, seuls les tubercules de manioc étant actuellement valorisés. Toutefois, un dernier frein tient au fait que le manioc contient des métabolites cyanogènes, produisant du cyanure après ingestion. Mais, d’après Carine Marie-Magdeleine, chercheuse à l’URZ, il est possible d’éliminer cette toxicité en faisant faner les feuilles. A l’heure actuelle, les recherches se poursuivent pour mettre à profit d’autres ressources alimentaires animales locales.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
49

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS