Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Grenelle de l’Environnement : les OGM ne sont pas la priorité des Français
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Grenelle de l’Environnement : les OGM ne sont pas la priorité des Français

Un sondage réalisé par l’Ifop (1), pour l’agence TBWA Non Profit, amène des éléments de réponses quant aux attentes des Français sur le Grenelle de l’environnement, tout en faisant apparaître un décalage entre la population et les souhaits associatifs.

En effet, bien que la participation au Grenelle de l’environnement des associations de protection de nature soit plébiscitée à 90 % (tout comme pour les scientifiques et les collectivités locales), les Français ne sont que 53 % à estimer prioritaire une interdiction des OGM, 36 % à souhaiter une suspension de tout nouveau programme nucléaire et 16 % à vouloir l’arrêt de subventions aux nouvelles autoroutes. Si les associations ne sont pas suivies sur ces points qu’elles considèrent prioritaires, en revanche elles bénéficient du soutien de 81 % des Français pour la limitation des pesticides, lesquels sont aussi nombreux à vouloir faire passer de 20 à 50 % la part des matériaux recyclables dans la composition des produits industriels.



Différentes mesures par ordre de priorités


Les participants à ce sondage ont également été invités à se prononcer sur la prise en compte du développement durable dans différents secteurs économiques. Seuls trois secteurs parviennent à réunir une majorité de sondés sur une apparente prise en compte de l’environnement : les entreprises de traitement de l’eau et des déchets (76 %), le secteur de l’électricité (63 %) et… les constructeurs automobiles (53 %), ces derniers recueillant probablement le fruit de leurs diverses campagnes de communication en la matière.
Alex Belvoit

1- Etude réalisée par Ifop pour TWBA Non Profit, par téléphone du 30 au 31 août 2007, auprès d’un échantillon de 955 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

2- Les résultats complets et l’analyse de l’IFOP sont disponibles en téléchargement

.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 14 septembre 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
VB91
15 septembre 2007 - 0 h 00 min

Les français ne veulent pas vraiment changer, ils attendent tout de l’état, des industriels, des agriculteurs, mais ils votent tout les jours contre l’environnement avec leur porte-monnaie !


yvesM
17 septembre 2007 - 0 h 00 min

Je susi fort étonné par votre titre sur ce sondage, qui me paraît tendancieux ! En effet, 53% des interrogés qui se prononcent pour une interdiction, qui est un geste grave, ça montre une forte sensibilisation !
Aussi, je vous suggère de le modifier dans le sens: « OGM: une majorité de français perçoivent le danger ».
On sait que 80% y sont opposés, alors ?
Yves MICHEL, éditeur


philou
17 septembre 2007 - 0 h 00 min

Attention aux récupérations du ferroutage :
Organiser l’arrivée de + de marchandises asiatiques par des ports champignon au Portugal par exemple, et appuyer le ferroutage à travers les Pyrénées serait un nouveau désastre écologique !! Je pense à la TCP (traversée centrale des pyrénées) à laquelle s’opposent les élus pyrénéens et des associations locales, mais ce ne doit pas être un cas isolé !
Le ferroutage est la solution pour limiter des transports routiers, mais il faut considérer les dossiers au cas par cas et pa


coqueli-so
17 septembre 2007 - 0 h 00 min

Ce sondage démontre bien que les français sont TRES mal informés sur les O.G.M., d’autant qu’ils placent en tête la réduction des pesticides, puis viennent les subventions attribuées à l’agriculture respectueuse de l’environnement, et le développement des cultures bio. Si ces trois points viennent à être appliqués, il se pourrait que les OGM s’éteignent d’eux mêmes dans l’agriculture (on peut y croire, non ?).Il serait enfin utile que la conférence de C. VELOT puisse être programmée à la télévision pour faire enfin comprendre la différence entre les OGM qui SERVENT à la fabrication de médicaments, et ceux qu’on voudrait nous faire consommer !!


Forum-spirit.com
17 septembre 2007 - 0 h 00 min

Sondage très instructif. Mais il ne reflète absolument pas l’opinion des français. Il nous permet seulement d’évaluer le niveau de la manipulation médiatique que nous subissons. En effet, au lieu des thèses officielles si on nous disait la vérité sur le nucléaire, les OGM et autres « joyeusetés », il est certain que plus de 95% des français seraient contre, à commencer par les agriculteurs qui vont être les premières victimes des OGM comme cela se vérifie déjà dans le monde entier, et notamment en Argentine. Mais rappelons-nous que les médias sont aux mains des puissances financières que notre gouvernement courtise sans vergogne et qui imposent leur point de vue quant à l’avenir de notre planète et de l’humanité. Tout ceci est valable aussi pour la pharmaceutique, le « carnivorisme », et évidemment la production et de la consommation de toutes les formes d’énergie.


tseparis
17 septembre 2007 - 0 h 00 min

comme d’habitude ifop n’interroge par téléphone qu’un panel de 955 personnes. Les résultats ne sont donc pas du tout représentatifs mais relèvent bien de la manipulation d’opinion. Et malgré tout, de ces 955 personnes, 53% considèrent PRIORITAIRE l’interdiction de la culture des OGM. 53% est une majorité, même petite. C’est même cette petite majorité qui a fait élire l’actuel chef de l’Etat….. où bien doit-on dire qu’il n’a pas été élu pour cause de faible majorité ?
Juste pour vous faire remarque que votre titre est en effet tendancieux ; il faudrait pour être honnête le corriger comme le suggère un surfeur.


G74
21 septembre 2007 - 0 h 00 min

Quelle surprise, le résultat de ce sondage ? Les études scientifiques menées à ce jour sont pourtant très alarmistes. Nous devons nous mobiliser pour LE NON OGM. Et le principe de précaution pour nos générations futures ???


Ramon
24 septembre 2007 - 0 h 00 min

C’est quand même incroyable. On a absolument aucun recul en ce qui concerne la dangerosité des OGM pour la santé de l’humain vu leur état génétique particulier et irréversible. L’interdiction pure et simple de toute culture devrait être appliquée immédiatement et toute tentative de culture sévèrement reprimandée.

Nos voisins les  » Espagnols  » n’ont aucune législation concernant ces OGM. Vive l’Europe. Le boycott de tous les légumes venant d’Espagne déjà surdosés sur le plan des pesticides, serait une mesure prudente et probablement salutaire pour la santé de notre population.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
20

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS