Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Et de six… L’Allemagne rejoint le groupe des opposants au maïs OGM
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Et de six… L’Allemagne rejoint le groupe des opposants au maïs OGM

Hier, l’Allemagne a rejoint le cercle des pays ayant décrété un moratoire sur la culture du maïs MON810 de la multinationale Monsanto. Comme les cinq autres pays européens (1) à avoir suspendu cette culture, l’Allemagne a mis en avant des risques potentiels en matière d’environnement.

Pour la Commission européenne, historiquement favorable aux OGM, c’est un camouflet supplémentaire après les mois de février et mars qui avaient réciproquement vu les experts européens du Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale ne pas réussir à faire tomber les moratoires français et grecs, puis les ministres de l’environnement refuser une proposition de cette même Commission pour mettre fin aux interdictions autrichienne et hongroise. La situation est telle que le conseil des ministres qui devait se prononcer sur les clauses française et grecque a été repoussé à une date inconnue… Si l’on ajoute à ceci l’approche des élections européennes et le succès de la cyber-action lancée par Greenpeace France (plus de 100 000 participants, en l’espace d’un mois), l’ensemble des ingrédients semble réuni pour inciter la Commission européenne à la prudence.

Cela dit, le désaveu le plus important est toutefois pour le semencier Monsanto, dont le maïs transgénique MON810 est en cours de renouvellement de son autorisation de culture européenne.

Pascal Farcy
1- Autriche, France, Grèce, Hongrie, Luxembourg.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 14 avril 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
ladydidi
16 avril 2009 - 0 h 00 min

Bien inspirés, les Allemands… ou influencés par l’article suivant, paru dans le Digital journal,

http://www.digitaljournal.com/article/270101

Traduction du début :

« Des agriculteurs sud africains viennent de subir une perte de revenu de plusieurs millions de dollars, 82000 hectares de maïs génétiquement modifié n’ayant produit pratiquement aucun grain. Extérieurement les plantes sont belles et en parfaite santé. Monsanto a offert un dédommagement.
Monsanto explique l’échec des 3 variétés de maïs plantées sur ces fermes situées dans trois provinces d’Afrique du Sud par une prétendue  » fertilisation insuffisante en laboratoire « …

Sachant que pour le coton, Monsanto justifie les mauvais résultats – qui ont entraîné nombre de suicides de paysans semble-t-il – en disant que ça ne fonctionne vraiment bien qu’en culture irriguée, non-sens écologique… il serait temps que tout cela cesse, une bonne fois pour toutes, non ?


ladydidi
16 avril 2009 - 0 h 00 min

52 pages à lire absolument si vous lisez un peu l’anglais :

Failure to Yield*

par l’Union of Concerned Scientists : pas vraiment des rigolos, ni des incompétents.

Sa conclusion : Après 20 ans de recherches et 13 ans de commercialisation, il s’avère que le génie génétique ne tient pas les promesses – faites par l’industrie des biotechnologies – de nourrir le monde en augmentant la productivité agricole et se révèle incapable d’obtenir une augmentation significative des rendements aux USA (…pays où es conditions sont pourtant optimales !)

Avec ce rapport indiscutable, c’est l’argument N°1 des défenseurs des OGM qui s’effondre.

Plutôt que l’article cité précédemment, c’est probablement ce rapport qui a fait bouger les Allemands.

* Rapport téléchargeable gratuitement sur http://www.ucsusa.org


patou
17 avril 2009 - 0 h 00 min

Est-on sûr que les OGM ont pris du plomb dans l’aile .Je me mefie de ces gens rusés et rodés à nous rouler dans la farine .Nous parlons bien du mais mon810 mais tous les autres OGM qui nous polluent???? Ne vont-ils pas en sortir des nouveaux qui eux serons autorisés?????


Tikehau
17 avril 2009 - 0 h 00 min

Je vous invite à consulter http://www.lesmotsontunsens.com/ogm-monsanto-mais-afrique-du-sud-recolte-annulee-3955 un article qui décrit le risque de catastrophe planétaire qui nous pend au nez.


shana
17 avril 2009 - 0 h 00 min

Les paroles sont une chose, ce sont les actes qui comptent.
pour ma part, j’ai tellement entendu de mensonges en 63 ans par tous les gouvernements qui se suivent et se ressemblent tous ou presque, en tous les cas, se ressemblent tous sur les mensonges accumulés, les uns après les autres et quelques années ou décennies plus tard, on apprend que….

a la longue, c’est très très très laçant d’être pris pour des idiots ou des imbéciles.
Ceux qui dirigent le monde sont riches!
C’est eux qui décident de ce qu’on mangera, regardera à la TV ou sur internet, et au cinéma.

tout ce qui compte est : combien ça rapporte!!!!


taiga
17 avril 2009 - 0 h 00 min

On le savait que les OGM se révèleraient extrêment dangereux, que les conséquences seraient multiples. L’effet boomerang ne fait que commencer et ça fait peur!

(Article publié sur le site « Les mots ont un sens »)

————————————————
OGM : rendements médiocres, impact sanitaire catastrophique, le mirage s’estompe…

15 avril 2009 10:13, Les mots ont un sens, par Napakatbra

Des études scientifiques sur les OGM : inefficaces et dangereux pour la santé. études scientifiques OGM inefficaces dangereux santé. OGM : rendements médiocres, impact sanitaire catastrophique, le mirage s’estompe… – LMOUS
Rendements médiocres aux Etats-Unis, impact sanitaire catastrophique en Argentine, interdiction du MON810 en Allemagne… Tout cela en 24 heures : un mardi noir pour les OGM. D’autant que ces révélations font suite à une longue série de mauvaises nouvelles. Quand la citrouille redevient fléau…
Des maïs OGM victimes d’un bug en Afrique du Sud, et dont la récolte est anéantie. Des gènes de maïs génétiquement modifié qui contaminent des variétés sauvages à grande échelle, au Mexique. Des OGM (dont certains interdits en Europe) qui se retrouvent dans l’assiette du gentil consommateur belge, y compris dans l’alimentation biologique. Des scientifiques qui s’insurgent contre l’obstruction des firmes semencières, aux Etats-Unis. 2009 commence mal pour les OGM. Et le flot des mauvaises nouvelles ne se tarit pas : hier, mardi, pas moins de quatre informations de première importance ont filtré.
Céréales Killers, les OGM aux rendements médiocres
Mardi, une étude américaine réalisée par l’Union of Concerned Scientists (institut indépendant regroupant 250 000 membres scientifiques et citoyens) révélait que les cultures OGM ne contribuent guère à améliorer les rendements agricoles. Au contraire, favorisant la prolifération des mauvaises herbes résistant aux herbicides, elles tendraient de plus en plus à freiner la production. Les malotrus vont même jusqu’à déclarer que l’amélioration des techniques de sélection traditionnelle et d’autres pratiques agricoles classiques seront plus efficaces dans la stimulation de la production. « Malgré 20 ans de recherche et 13 ans de commercialisation, précisent-ils, la technologie génétique a échoué a accroître les rendements agricoles américains ». Chou blanc pour Monsanto, Syngenta et autres Dow Chemical…
L’Argentine se meurt de son soja transgénique
Mardi (aussi), La Croix publiait un article relatant l’épopée argentine d’un soja transgénique résistant au Roundup. Deux productions Monsanto. La culture couvre aujourd’hui la moitié des terres agricoles du pays. Sacrée performance. Sauf que pour le coup, l’usage massif et irraisonné de l’herbicide « 100% biodégradable », selon le slogan de la firme plusieurs fois condamnée pour publicité mensongère, fait des ravages dans la population.
Cancers des intestins, tumeurs au cerveau, leucémies… Sur les 5 000 habitants du village de Ituzaingo Anexo, en banlieue de Cordoba, à 700 km au nord-ouest de Buenos Aires, plus de 200 cas de cancers ont été recensés. Un exemple parmi d’autres. La justice vient de reconnaître la responsabilité des cultivateurs de soja et des épandeurs de Roundup, sans toutefois édicter de règles préventives. Autre sujet en suspens : la toxicité du Roundup, et son impact sur la qualité des eaux, des sols et des cultures qu’il contamine.
Le Roundup 100% toxique
Mardi (encore), à ce sujet, une nouvelle étude scientifique argentine était publiée, qui confirme que le glyphosate (composant chimique du Roundup) est hautement toxique et provoque des effets dévastateurs sur des embryons d’amphibiens. Le laboratoire à l’origine de l’étude (la faculté de médecine Conicet) a ainsi montré qu’à des doses jusqu’à 1500 fois inférieures à celles utilisées dans les traitements agricoles, des troubles intestinaux et cardiaques, des malformations et des altérations neuronales étaient constatés.
Le Professeur Séralini de l’Université de Caen avait déjà publié en avril 2007 les résultats de recherches qui ne laissaient guère de place au doute. Même à des doses infinitésimales, le Roundup tue les cellules de cordon ombilical humain en quelques heures. Plusieurs composants du produit sont mis en cause, pas seulement le glyphosate. Ce phénomène est manifestement ignoré par les autorités.
Interdiction du MON810 en Allemagne

Mardi (enfin), l’Allemagne décidait d’interdire la culture du maïs OGM MON810 sur son territoire « dans l’intérêt de l’environnement ». L’Allemagne est le sixième pays européen à prendre une telle mesure, contraire à l’avis de la Commission européenne. Cette décision intervient un mois après celle de l’Autriche et de la Hongrie, mais quelques jours seulement après que l’AFSSA ait réitéré pour la énième fois sa position favorable au MON810, et quelques semaines avant que la France n’examine une éventuelle levée de sa clause de sauvegarde.
Le mirage s’estompe.

(Article publié sur


tergam
19 avril 2009 - 0 h 00 min

Beaucoup de personnes ne se sentent pas concernées par l’emploi de ces semences transgéniques.
Pour les sensibiliser il faudait employer a chaques citations son nom complet,a savoir:
MON810.ROUNDUP READY.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
20

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS