Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Deux éleveurs devant la justice pour refus de vaccination
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  5. Fair Squared : les préservatifs vegan ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Deux éleveurs devant la justice pour refus de vaccination

En 2009, la France rendait obligatoire la vaccination contre la fièvre catarrhale ovine (FCO), ou maladie de la langue bleue, apparue en 2006. Dès le départ, des éleveurs bio et conventionnels s’étaient élevés contre l’approche officielle qui veut que la désinsectisation des animaux et locaux, ainsi que la vaccination, soient obligatoires. C’est ainsi que plusieurs milliers d’éleveurs, réunis en 70 collectifs, n’ont pas vacciné leurs animaux l’année passée.

Aujourd’hui, alors que la maladie devrait faire son retour avec l’arrivée du printemps, et que certains éleveurs se sont vus dresser des procès-verbaux (jusqu’à 750 € par animal non vacciné), une nouvelle étape vient d’être franchie avec la convocation de deux éleveuses devant le juge de proximité du tribunal d’Auch, le 16 mars prochain.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 17 février 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
steph
19 février 2010 - 0 h 00 min

Je suis de tout coeur avec eux toutes mes pensées positives vont vers eux.Quand on voit pour la grippe porçine l’empoisonnement général que cela aurait pu faire .


filou
21 février 2010 - 0 h 00 min

Ajoutons que le vaccin a déjà provoqué de gros dégats sur les animaux vaccinés (avortements, mortalités…), qu’il contient du mercure et de l’aluminium et qu’il ne confère qu’une courte immunité face à la maladie (et encore !), à la différence de celle naturellement acquise par les animaux touchés pour qui elle est définitive.
Ca n’empêche pas le gouvernement à la botte des labos de continuer l’obligation de vaccination (98 millions d’euros en 2010) et la répression des dangereux refuseurs…






à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS