Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Des plantes cultivées pour refroidir la planète
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Des plantes cultivées pour refroidir la planète

A la recherche de solutions technologiques pour sauver le climat planétaire, une nouvelle idée germe dans le monde scientifique, et très certainement chez les agro-industriels. Voilà que les plantes cultivées sont proposées pour refroidir la planète.

Les champs cultivés ont un effet refroidissant car leur réflexion, aussi appelée albédo, est plus importante que celle de la végétation naturelle. En fonction de la taille des feuilles, de leur aspect cireux ou autres, les différentes variétés de plantes n’ont pas toutes les mêmes compétences réfléchissantes. A partir de ce constat, les travaux dirigés par Joy S. Singarayer de l’Université de Bristol montrent qu’en utilisant des variétés de plantes cultivées (maïs, blé, orge….) à fort albédo, essentiellement en Europe et aux Etats-Unis, la température locale pourrait être abaissée de 1 °C durant leur période de croissance. En effet, plus d’énergie solaire est renvoyée dans l’espace, plus la température de l’air ambiant diminue. Par extension et d’après les modélisations climatiques, cette diminution locale aurait pour conséquence de refroidir de moins 0,1 °C l’ensemble de la planète.

En s’appuyant sur la sélection des variétés à plus fort albédo pour nos cultures, avec un recours à la modification génétique comme option avancée pour ce grand plan de refroidissement, les chercheurs trouvent ici un nouvel espace de recherche dans le domaine de la bio-géoingénierie (1).

Elisabeth Leciak
1- Voir notre dossier ‘La planète Terre bientôt climatisée ?‘.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 19 janvier 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
COUI
20 janvier 2009 - 0 h 00 min

STOP!
Arrêtons de tourner en rond car là on se mord la queue. Prenons le problème à sa source, je vous en supplie…

Le monde scientifique a – t-il autant de moyen que ça pour jeter l’argent par les fenêtres sur des études pareilles. N’y aurait-il pas d’autres sujets plus sérieux à creuser.

Je n’y connais rien en « bio-géoingénierie » mais quand même…


patou
20 janvier 2009 - 0 h 00 min

Décidement la connerie scientifique n’a pas de limite .Ils nous proposent cette foi des OGM sauveurs de la planète (on en était resté aux:les OGM vont sauver l’humanité de la faim…).Ils vont bombarder ces céréales d’un max. de pesticides et engrais chimiques à fort pouvoir d’effets de serre …tout ça pour gagner 0,1 °c.Résulta sortie d’un ordinateur et de grands cerveaux , pour s’apercevoir dans quelque années que l’effet a était inverse ..Ils me font vraiments chier ces speudo scientifiques …


Anibé
20 janvier 2009 - 0 h 00 min

Ah… oui, cher Patou: on peut dire ça comme ça. Je pense que l’expression est parfaitement adaptée:
Ils NOUS font ch***
Ajouterai-je : ils sont vraiment trop c***
Mais c’est comme ça qu’on fait rentrer l’argent dans les caisses… Et l’argent dans les caisses de l’entreprise, ça fait aussi des sous dans l’escarcelle des « scientifiques » qui travaillent pour elle.
C’est bête: quand viendra l’âge « de la retraite », ils ne seront malheureusement plus là pour en profiter: leurs « inventions » stupides les auront tués…!
:o D
(Nous aussi, malheureusement…)


lupus
22 janvier 2009 - 0 h 00 min

Les lobbys agro-alimentaires vont réussir un beau coup avec cette annonce :
planter des OGM partout et à terme faire passer l’idée de cultiver en masse des « bio-carburants » (qui vont affamer la planète).


pierre-marc
22 janvier 2009 - 0 h 00 min

Je suis très désagréablement surpris qu’Univers Nature publie cet article sans évoquer les effets pervers de cette proposition : intense déforestation pour installer ces cultures, utilisation massive d’OGM et intrants chimiques polluants, monoculture à grande échelle réduisant la biodiversité,etc. Le bon sens indique à tout un chacun que c’est une réduction de la consommation d’énergies fossiles qui peut réduire l’effet de serre, une réflexion vers un mode de vie moins consumériste et pas des « gadgets » pseudo technico-scientifiques comme cette proposition. Je trouve cette idée aussi insensée que le stockage du carbone en puits; il faut s’attaquer à la source du problème, pas à ses effets. Sans évoquer en sus les coûts astronomiques engendrés et les effets secondaires dévastateurs. Il est sûr que l’agro-industrie et les faiseurs d’argent ne sont pas du même avis mais quel est le propos que nous souhaitons promouvoir sur ce type de site Internet? C’est lorsque qu’on a fini de perdre tout son bon sens paysan à force de vivre dans notre société technico-financière qu’on est capable de pondre de genre d’ineptie. Merci à Univers Nature de veiller au contenu des articles pour éviter que des milliers de lecteurs ne soient leurrés en prenant pour argent comptant ce type d’information, et de mieux se positionner par rapport à ce genre de proposition. Très cordialement.


Patapom
22 janvier 2009 - 0 h 00 min

N’importe quoi…

Z’ont qu’à planter des miroirs tant qu’ils y sont, ça a un albédo de 0.99, c’est parfait ! =)

D’façons s’ils se servent d’un argument aussi crétin pour justifier la plantation de plantes pour bio-carburants, faudrait aussi prendre en compte le bilan énergétique résultant de la fabrication et la combustion de ces carburants…


philou
22 janvier 2009 - 0 h 00 min

Je pense que les lecteurs sont quand même moins naifs que le pensent les avis sur la crédibilité de ces recherches. Déja parce qu’ils reçoivent Univers Nature. L’article aurait mérité de mettre en lumière certains effets présupposés, mais la journaliste fait son boulot : elle relate un fait, sans se positionner. A nous de juger, on a une cervelle, non?


tomate
22 janvier 2009 - 0 h 00 min

Bonjour !

Puisque chacun y va de sa proposition , voici la mienne, pour ce qui concerne la seule métropole .
A partir de cette proposition pionnière et mise en application , d’autres pays suivront :
- Mise en place d’un PLAN d’aménagement du territoire en 3D , et non 2D comme cela existe depuis des décennies ( non, depuis des centuries plus exactement…)applicables, sans dérogation, à toutes les composantes administratives de notre pays( communes,communautés de communes , cantons, départements, régions….).En clair, plus de développement horizontal , d’une part; et lorsque celui ne peut être évité ( ex: construction du ligne ferroviaire ou un canal fluvio maritime…) , il doit être compensé par la disparition ( à savoir, retrait et remise à l’état naturel) de la même surface à prélever sur le territoire ( routes départementales très peu utilisées, zones industrielles désaffectées ou d’habitat… ).
- L’interdiction immédiate, pour toutes les communes de semer et planter du gazon et des essences ornementales : Remplacement immédiat par des essences fruitières ( en priorité dans une première phase ) selon un ratio de 1 essence fruitière / 10 habitants = 6,83 millions de représentants des essences fruitières à planter à raison de 45 eur le représentant ( total global – MO, achat, Charges fixes et variables… = 307.35 M EUR) . A realiser d’ici 2015. D’un point de vue écologique , on améliore beaucoup de choses. D’un point de vue consommation, on améliore le pouvoir d’achat de chaque résident sur le territoire.
- racheter 3 millions d’ ha de terres arables-industrielles- communales , judicieusement sélectionnées sur tout le territoire national. Et replanter le tout en essences forestières, marécageuses… selon les cas .
Avec un ratio moyen de 33 représentants / ha , soit 99 millions de représentants d’essences forestières, marécageuses à planter, et pour le reste , on laisse faire GAIA!
Coût global : 45 EUR/ Unité * 99 M d’Unités = 4, 455 Mds EUR . A realiser d’ici 2015.
PS: Ces 3 millions viennent s’ajouter à la superficie existante au 22/01/2008, a ceci près qu’elles seront des espaces naturels intégral. Aucune implantation d’origine humaine et aucun « stationnement » d’origine humaine sera tolérée ….
- Enfin, le passage (et la mise en place immédiate) d’une politique familiale de natalité à une politique familiale sociétale. Concrètement, aides maintenues et accrues significativement pour le 1 er enfant, sous condition de respect des nouvelles règles sociales . Suppression de toutes les aides familiales actuelles à partir du 2 ème enfant .

Avec cette proposition, on gagnera à plusieurs pays , peut être pas 0.1 % , mais on gagnera en BONHEUR ET BIEN ETRE.
Et puis , c’est bizarre, parce que pour à peine 5 Mds EUR, Je viens de trouver un JOB pour des centaines de milliers de résidents en France .
Maintenant , je concède que dans ma proposition, j’ai volontairement omis de parler d’un point :
la mentalité de chaque représentant humain dans notre pays . Néammoins, on aurait la faveur de certains « groupes » de populations, pour le moins inattendu et habituellement hostile ou frileux face à ce type de proposition…. A vous de trouver lesquels …!


claude reboul
22 janvier 2009 - 0 h 00 min

En voilà une idée qu’elle est bonne. Et si qu’on peignait tout en vert brillant comme les feuilles des plantes : les autoroutes, les HLM, les bagnoles, les camions, les usines, les hyper-marchés, les zones industrielles, les avions… On s’habillerai en vert et même, on se maquillerait en vert. On gagnerait combien de degrés ? C’est les Martiens qui se bidonneraient parce qu’eux, ils ont abandonner le vert pour le rouge.


eau-delà!
24 janvier 2009 - 0 h 00 min

Bravo aux abonnés qui réagissent avec cohérence.
Au commencement était le « poumon de la planète »…, qu’on a rasé pour y planter des trucs qui rapportent du FRIC, et puis ensuite, d’autres pseudo-études scintifiques établissant qu’il faut planter des plantes (sic!) pour limiter le réchauffement, on nous balance un résultat convenable pour les vendeurs de plants !!! Quel curieux hasard !… J’en suis baba ! – mais pas cool ! -
Merci à ceux qui alertent, ici et ailleurs, à la vigilance, comme à ceux qui proposent des idées basiques et créatives qui n’aboutiront hélas pas, because pas rentables pour les lobbies…
Paul Emile Victor avait déjà lancé et obtenu des résultats dans certaines villes et pays, sur le principe de planter des arbres fruitiers dans les rues. Mais c’était avant les taux de croissance à 2 chiffres…
Le fric d’un petit nombre nous perdra tous, mais c’est bien le cadet de leurs soucis…
Allez donc voir sur le site du codex alimentarius(http://www.dailymotion.com/video/x66qcw_le-codex-alimentarius_news), si ce n’est pas déjà fait, pour confirmation…
Et tenez bon le cap de vos idées de génie : on ne sait jamais, elle pourraient servir quand-même, si un cataclysme supprimait tous les c…, par ex !!!!!!!


eau-delà!
24 janvier 2009 - 0 h 00 min

le maïs, préconisé comme plante-solution, est le + grand pompeur d’eau de la planète (après l’humain pour ses piscines et ses terrains de golf, bien sûr).
Il ne demande pas plus d’eau que le blé, mais le blé, lui, en nécessite au printemps, lorsque la nature en distribue spontanément (fonte des neiges, pluies de saison, etc.) Le maïs, lui en réclame EN PLEIN ETE : cherchez l’erreur, pour une culture écolo…


tomate
24 janvier 2009 - 0 h 00 min

Bonsoir !

A la lecture de certains posts… je m’interroge :
Sommes nous VIVANTS ou PAS ?
Il m’apparait que ce site est un révélateur, une source inépuisable de motivation, ou se forge les convictions, ou se forge les représentants de l’espèce humaine qui souhaitent plus d’équité, d’harmonie individuelle et collective , au sein de l’écopshère dont ils sont une des composantes .
Dès lors , je regrette les propos de certains .
Pour ma part, je poursuis le combat de Paul Emile VICTOR …. Je ne suis qu’un petit martin pêcheur qui éteint le feu que les hommes ont allumé partout sur la planète.
Je suis un combattant, à mon niveau … pas un soumis , voir pire , un résigné pleureur… qui attend sa mort… parce qu’il n’a pas le courage de se la donner …
Pour ces derniers qui se reconnaitront, ayez le courage de vous suicider, ca fera de la place pour les autres … et , au moins , vous aurez réaliser une action concrète …. à l’identique du martin pêcheur que je suis … pour GAIA.
Pour terminer, les lobbyistes ne me font pas peur … et vous ne devriez pas en avoir … Ce sont eux , les lobbyistes qui ont peur …. surtout depuis quelques années … Nous sommes déjà vainqueurs, parce que nous sommes plus nombreux qu’eux … Ils sont MORTS virtuellement , ces lobbyistes… Que vous n’en soyez pas pleinement conscients est affligeant. Aussi, ouvrez les yeux , votre coeur , et regardez comme vous ne l’avez jamais fait .

Souhaitant que ce post soit publié … à l’attention des jérémiades pleureurs s’exprimant sur ce site.

Bonne journée.


suidacra
25 janvier 2009 - 0 h 00 min

Il est clair et évident que si on n’analyse qu’un paramètre qui nous arrange on fait dire à une étude ce que l’on veut! ce qui est le cas ici: « comme l’albédo des cultures est élevé on va combattre le réchauffement climatique avec l’agriculture ». Sauf qu’à dernière nouvelle le moteur du réchauffement climatique ce n’est pas l’albédo moyen de la planète qui diminue (bien que ce soit le cas par la fonte des glaces) mais les taux grandissant de gaz à effets de serre!(CO2,CH4,N2O,O3) Or il se trouve que l’agriculture est une activité qui dégage ce genre de gaz! De plus dans un soucis de sauvegarde de biodiversité de la faune, la flore et des sols ont à tout intérêt à ne pas remplacer nos forêts par des cultures!
conclusion: il y a vraiment des types payés à faire des études qui ne servent à rien!


biotournesol
1 février 2009 - 0 h 00 min

à philou :

Certes oui les lecteurs ont en général un sens critique plus ou moins rationnel. Les commentaires le démontrent clairement. Toutefois sur des sujets tel que celui-ci, on attend d’un journaliste un certain niveau d’analyse. Une denrée de plus en plus rare car l’information n’est plus qu’un produit provenant de chaines d’assemblage. En fait il semble que quelquefois les journalistes se désintéressent complètement de leur sujet.

Je ne pense pas que ce soit le cas dans ce journal en ligne, puisque leur but est d’amener les lecteurs à s’abonner au support papier.

Si cela est le cas, le journaliste pourrait au moins nous offrir ses sources car il a pour conséquence de dénigrer sans fondement la communauté scientifique, si ce n’est ici on a affaire à la promotion de l’utilisation de la génétique et de la monoculture industrielle de type maïs au dépend de la végétation naturelle pour résoudre un problème où l’agro-industrie est largement responsable.

À ces mots je sursaute bien sûr comme chacun car cet article ne prend pas en compte leurs impacts. Cependant il faudrait lire l’article scientifique pour relativiser le sens que le journaliste a bien voulu donné à son article.

Et si la conclusion de la recherche est bien celui du sens de l’article, alors oui cette proposition de refroidir le climat avec des plantes industrielles génétiquement modifiées doit être dénoncée clairement comme irresponsable.


Cris
9 février 2009 - 0 h 00 min

Tomate a écrit : « - Enfin, le passage (et la mise en place immédiate) d’une politique familiale de natalité à une politique familiale sociétale. Concrètement, aides maintenues et accrues significativement pour le 1 er enfant, sous condition de respect des nouvelles règles sociales . Suppression de toutes les aides familiales actuelles à partir du 2 ème enfant. »

Ceux qui sont de cet avis, sont invités sur le forum http://demographie.forum-actif.net/ de http://demographie-responsable.org/



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
38

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS