Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Des canards désherbants en Camargue
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Des canards désherbants en Camargue

Herbes invasives, la panisse (Echinochloa crus galli) et le triangle (Cypéracées) sont la hantise des riziculteurs camarguais. Elles handicapent la culture de riz bio deux années successives, faisant baisser jusqu’à 80 % les rendements. Selon Jean-Claude Mouret, chercheur à l’Unité Mixte de Recherche (UMR) Innovation de Montpellier, une production de riz biologique doit avoir un rendement minimum d’environ 4 tonnes/ha, soit 8 t/ha sur deux années consécutives. Or, l’infestation par les adventices compromet gravement la réalisation de cet objectif la seconde année de culture.

Certaines pratiques observées en Asie, et expérimentées au Japon, pourraient bien apporter une réponse à ce fléau. Dans cette région, des canards viennent à la rescousse de la culture du riz en consommant les graines et les jeunes pousses d’adventices. Riziculteur installé en Camargue, Bernard Poujol a expérimenté ce concept. De mi-juin à fin juillet 2011, il a fait « pâturer » 300 canettes mulardes sur sept hectares de riz de « deuxième année » lors du tallage du riz. Achetés à l’âge de trois jours, les canards ont été élevés dans une serre aménagée afin de les habituer à pénétrer dans les rizières, se familiariser avec les clôtures électriques etc. En prévision de l’introduction des canards sur ses cultures, le riziculteur a effectué un semis enfoui en lignes, au lieu d’un semis à la volée, pour permettre aux canards de se déplacer plus facilement. Régulièrement, le cultivateur les change de parcelles.

Causant peu de dégâts au riz, les canards nettoient l’inter-ligne en fouillant la terre et étêtent panisses, triangles et autres herbes indésirables. Les résultats parlent d’eux-mêmes. Pour la récolte d’octobre 2011, les canards ont permis de réduire la biomasse des adventices de 20 %, et d’augmenter le rendement de 26 % par rapport à une parcelle sans désherbage. D’après le riziculteur, il est, dès lors, possible de cultiver du riz deux années d’affilée, en respectant une moyenne annuelle de 5 t/ha.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 13 janvier 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
lupus
15 janvier 2012 - 0 h 00 min

Souhaitons-leur un peu de reconnaissance à ces braves canards, qu’ils ne finissent pas en cage avec un entonnoir à gavage dans le gosier. Souhaitons également qu’on interdise la chasse à proximité de ces rizières.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
72

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS