Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Confondue avec une congénère, une raie est menacée d’extinction
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Confondue avec une congénère, une raie est menacée d’extinction

En 2006, une espèce de raie, dite le pocheteau gris (Dipturus batis), est classée par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) comme espèce « en danger critique d’extinction ». Si, de prime abord, cette initiative s’avère pour le moins estimable, elle repose toutefois sur un malentendu. En effet, la dénomination scientifique Dipturus batis ne désigne non pas une mais deux espèces distinctes de raies. L’origine de ce malencontreux amalgame est attribuée à un manque de précision dans les descriptions des espèces, lesquelles ont ainsi été confondues pendant des dizaines d’années. Et tout porte à croire que, sans les analyses moléculaires, morpho-anatomiques et comportementales menées par une équipe scientifique de la Station de biologie marine de Concarneau, le secret aurait perduré.


Ci-contre, la raie D. cf. Intermedia

Maintenue pendant plus de 80 ans, cette confusion a notablement entravé les efforts de conservation des deux espèces, provisoirement nommées « D. cf. flossada » et « D. cf. Intermedia ». Cette dernière est, sans conteste, la plus affectée. Appartenant à la plus diversifiée des familles de raies, Rajidae, cette raie européenne est particulièrement exposée à la surpêche du fait de sa grande taille, excédant 2,5 mètres, et de sa maturité sexuelle tardive (environ 20 ans). Aujourd’hui en bien mauvaise posture, la D. cf. Intermedia pourrait s’éteindre dans « un futur proche » en l’absence de révision et de reconnaissance de son statut.

Afin d’informer l’ensemble de la communauté scientifique, les résultats de cette découverte ont été publiés dans la revue « Aquatic Conservation : Marine and Freshwater Ecosystem » le 19 novembre dernier. A l’heure actuelle, sur les 75 espèces de raies évaluées par l’UICN, 17 sont considérées comme étant en « grand danger d’extinction ».
Cécile Cassier
Photo © S. Iglésias / MNHN

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 20 novembre 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
269

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS