Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Chasse: les députés votent pour moins de réglementation et plus de chasseurs
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Chasse: les députés votent pour moins de réglementation et plus de chasseurs

Après avoir atteint plus de 2,4 millions de pratiquants en 1974, le nombre de chasseurs s’est inscrit en une baisse inexorable pour parvenir aujourd’hui à un peu plus de 1,2 million de titulaires du permis de chasser. Si le coût élevé de la chasse est cité en premier frein à l’exercice de cette pratique, les chasseurs soulignent aussi le manque de temps, de gibier et de territoire, ainsi qu’une législation trop contraignante et la sécurité.

Face à cet état de fait, le sénateur UMP Ladislas Poniatowski a élaboré un texte de proposition de loi chasse visant à encourager sa pratique et donc à enrayer son lent déclin. Après avoir mis de côté les propositions les plus dérangeantes, les sénateurs ont adopté le texte en mai dernier, avant que l’Assemblée nationale ne fasse de même hier, quasiment à l’unanimité.

Si le texte adopté continue d’obliger les fédérations de chasse, qui le souhaitent, à demander l’agrément au titre d’association de protection de la nature, en lieu et place de l’agrément d’office initialement prévu, pour le reste, la loi remplit son cahier des charges avec une plus grande permissivité à l’intention des chasseurs. Ainsi, les chasseurs ne se verront plus retirer automatiquement leur permis de chasse en cas d’infraction, seul un juge en ayant dorénavant le pouvoir, tandis que le transport du gibier tué en période de chasse est facilité (un point favorable à la recrudescence du braconnage). Par ailleurs, l’utilisation du ‘grand duc artificiel’, un leurre jusqu’à présent destiné à faciliter le tir des corvidés sources de dégâts dans les champs, est assoupli et pourra servir dans le cadre de chasse traditionnelle par exemple.

Enfin, outre ces dispositions pour enrayer le déclin des chasseurs, l’aspect économique n’est pas oublié. Le coût du permis de chasser pour les 16/18 ans passe en effet de 30 à 15 €, tandis que les chasseurs qui valident leur permis pour la première fois verront leur redevance annuelle être diminuée de moitié. De même, chaque association communale de chasse agréée (ACCA) pourra émettre des cartes de chasse temporaire pour des pratiquants occasionnels.

Notons que la baisse de revenus pour l’Etat sera compensée par l’institution d’une taxe additionnelle sur le tabac, à concurrence du rétablissement de l’équilibre du poste budgétaire des permis de chasser pour les plus jeunes.

Malgré ces avancées, les députés se sont vus rassurés sur la disparition de certaines dispositions prévues initialement comme la création d’un délit d’entrave à la chasse ou encore la problématique de la régulation des gibiers sur les terrains privés non chassés. Pour ces points, le ministre de l’écologie, Jean-Louis Borloo, et la secrétaire d’Etat à l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, pointant aux abonnés absents, c’est étonnamment le secrétaire d’Etat en charge des transports, Dominique Bussereau, qui s’y est ‘collé’. Concernant l’entrave à la chasse, il a ainsi souligné que ‘la chancellerie s’oriente vers la prise d’un décret instituant une contravention de cinquième classe (soit jusqu’à 1500 € d’amende, N.D.L.R) pour les délits d’entrave à la chasse’, la signature de ce décret devant intervenir rapidement… A l’inverse, concernant la régulation des gibiers sur les terrains non chassés, il a souhaité s’en remettre au travail de la table ronde sur la chasse actuellement en cours, suite au Grenelle de l’environnement.

Cela dit, comme au sénat, et généralement comme pour toutes les lois ‘chasse’, ce texte a vu la quasi-totalité des députés présents votés en sa faveur, seuls les communistes (par la voix de Maxine Gremetz considérant que le texte n’allait pas assez loin…) et les Verts (via Yves Cochet) s’abstenant.

Au niveau associatif de la protection de la nature, on distingue globalement 2 types de réactions : les molles, qui concernent les associations parties prenantes lors du Grenelle, et les dures, pour des organisations souvent de tailles réduites et privées de buffet sous les dorures de la république…

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 19 décembre 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
patou
20 décembre 2008 - 0 h 00 min

C’est logique : nous sommes dans une société libérale et à ce titre elle devient réactionnaire voire fascisante .Donc tous les coups pouvant porter atteinte à la démocratie sont permis avec l’accord de nos bon élus et de leurs gardes chiourmes , les médias .Une prise de conscience est indispensable de la part des citoyens sur l’avalanches des lois liberticides.
Nos gouvernants et élus sont tous de gros malades mentaux et de dangereux maffieux .De plus en plus d’intellectuels ( les vrais ) le disent .ouvrons les yeux…


Tam biêt
20 décembre 2008 - 0 h 00 min

« PATOU » vient de résumer la situation. J’ajoute qu’ en tant que REFUGE LPO, je dois, le dimanche « faire des rondes » dans mon petit bois pour empêcher les chasseurs d’y entrer ou de les en sortir.(à mes risques et périls…. il a déjà été tiré en ma direction à travers les arbres). J’ai fait les déclarations de « non autorisation de chasse » à la Préfecture, les panneaux L.P.O. sont en bonne place. JE SENS ARRIVER LE MOMENT Où TOUT LéGALEMENT ON POURRA M’ACCUSER D’ »OBSTRUCTION à LA CHASSE » et me verbaliser. AVEC LES ANIMAUX QUE JE PROT7GE, JE CRIE « S.O.S.!!!! » qui a une idée pour m’aider.


tomate
20 décembre 2008 - 0 h 00 min

Bonsoir !

A la lecture de votre article, on peut confirmer que nous sommes dans une société libérale. De ce poin de vue , le commentaire de Mr PATOU est pertinent : nous pouvons tous porter atteinte à la démocratie… Fort bien !!! 5 sur 5 !!!

Comme disait un grand philosophe :  » le meilleur gibier , c’est l’homme ! « .
Et parmi cette espèce, force est de reconnaitre :
« Parmi l’espèce homme, le meilleur gibier à chasser … est le chasseur !!! ».
Fort bien !!!! 5 SUR 5 !!! Message reçu !!!


cheguevara08
21 décembre 2008 - 0 h 00 min

A quand , pour ces porteurs de flingues le droit de tuer les promeneurs,les cyclistes et autres amoureux de la nature qui les dérangent dans leurs lâches activités? Si la gachette les démange à ce point, qu’ ils aillent donc faire un safari en Irak ou en Afghanistan . Mais là-bas, le gibier à deux pattes a l’ opportunité de répliquer, lui.


dautreville
21 décembre 2008 - 0 h 00 min

pour chasser le chasseur il suffit de prendre un « permis temporaire » et de tirer sur ce qui bouge avec un fusil à lunette mal réglée !!!


fée
21 décembre 2008 - 0 h 00 min

Encore une fois il nous est donné de constater – meme si cette histoire de chasse/chasseurs n´en est qu´un aspect minime par rapport au reste – où va la France politiquement parlant.
Si j´ignorais ce qui se trame au niveau mondial je serais enclin à croire à un manque de discernement de la part des gouvernants et élus, mais il n´en rien. Toutes les décisions sont délibérément prises car elles sont orchestrées au sommet. A l´instar de la pyramide seuls les étages supérieurs sont dans le « secret », les autres acteurs qui ont été triés sur le volet (voir Sarkozy) exécutent. Dans la politique rien n´est laissé au hasard. De plus les gèneurs sont éliminés.
Il suffit d´observer et d´obtenir les bonnes informations.


pijal
21 décembre 2008 - 0 h 00 min

Je lis avec étonnement cerains commentaires et j’en conclus que beaucoup méconnaissent la nature et la faune sauvage !..
QUI, de plus que le chasseur tient à ce qu’il y ait du gibiers ?… Les pseudos « écolos » qui au moment des nichées se promènent dans les champs et les bois avec leur chien vagabondant à distance ?…
Les agriculteurs qui empoisonnent les cours d’eau, les terrains, font disparaître les plantes nourrissant les oiseaux tels que perdreaux, cailles, faisans et c….???????
Mais sur ce problème, les pseudos protecteurs de la nature sont étonnemment absents !
Les pesticides répandus à outrance sont les premiers facteurs de la désertification des campagnes par la faune !…
Rassurez vous !… je ne chasse plus depuis 1977, année ou je suis entré en lutte (bien seul !) contre l’agriculture intensive qui a fait disparaître toutes les haies, bosquets et c…..
Continuez, mais ne vous trompez pas de cible !…


patlee25
21 décembre 2008 - 0 h 00 min

LA CHASSASSIN, tuerie légale !
 
 
Pour ou contre le droit de chasse, les débats houleux n’ont jamais séduits nos politiques qui préfèrent garder leurs électeurs sous le coude !
Mais faut-il pour autant rester de marbre ou muet comme une tombe face à l’hécatombe organisée sous couverture de lois ancestrales ?
Une cinquantaine de morts humaines par an n’est sans doute pas aussi émouvant que 8 000 tués sur les routes !
Or, s’il est fort complexe d’intervenir sur ce dernier point noir…, il est d’autant plus simple de sécuriser nos bois en interdisant tout simplement la chasse hors terrains privés sous enclos.
En effet, la chasse et une guerre et doit être considéré comme telle pour protéger le public dont l’irresponsabilité politique n’a que trop durée.
Quand à ceux qui en prétendent être un art, si l’art de tuer pouvait en être un aux temps reculés, il serait bon que nos sociétés évoluent vers une plus grande sagesse face à la diversité de tous ces actes terroristes.
 
Les chasseurs disent que c’est une action naturelle puisque l’homme la pratique depuis la nuit des temps.
La connerie humaine date sans doute aussi depuis l’ère primaire, faut-il pour autant rester toujours aussi con !
Parce qu’auparavant, l’homme n’avait pas les connaissances requises pour se nourrir sans viande et que cette dernière stimule nos papilles puisque l’on nous en gave dans dès nos premières années !
Il faut admettre que c’est un met de choix dont l’art culinaire (qui en est un) à sut développer des mets qui pour certain restent un luxe.
Mais la chasse en elle même relève davantage du plaisir de tuer cumulé à celui qui doit faire saliver les viandards !
Lorsque j’ai écris mon premier état des lieux suite à l’assassina d’un randonneur de 20 ans sur son vélo, bon nombre de chasseurs m’ont écrit pour me dire que sur le fond, j’avais raison, mais qu’ils souhaitaient qu’ont les laisse tranquillement agir à leur guise parce qu’en plus, je n’y connaissais rien !
J’en ai donc entendu de toutes les couleurs.
Entre les naïfs qui me jurent que les chasseurs sont de braves gens, respectueux des lois et qui ne me croient pas lorsque je dis les voir à 50 mètres de ma maison au lieu des 150 m réglementaires !
Quand aux chiens qui viennent dans nos jardins, cela ne gêne personne !
Pour d’autres, ils demandent si tous les anti chasse sont aussi des végétariens !
Si nous ne devrions pas aussi respecter la flore autant que la faune !
Certains vont même à ricaner en sous entendant le respect des cailloux et des roches !

Et bien oui messieurs, ne vous en déplaise, en général, le respect c’est une philosophie de la vie.
Oui je respecte au mieux les fleurs et je n’utilise pas de pesticides, mais je tonds quand même les hautes herbes en laissant ça et là quelques mètres carrés comme refuge propice à un micro système.
Oui je respecte les pierres de mon jardin et plus encore celle d’un patrimoine historique dont je déplore certains fanatismes qui les anéantissent à jamais.
Non je ni voue pas un culte, mais une culture qu’il serait bon d’enseigner à nos enfants afin de préserver ce monde dont le plus grand prédateur est en train de détruire son environnement.
Et si à ce jour l’éducation scolaire n’a pas encore suffisamment développé cette approche de la nature. Ce n’est sans doute pas les chasseurs qui emmènent leurs progénitures en vadrouille avec eux pour leurs apprendre à tuer plutôt qu’à photographier, que le monde de demain sera meilleur !

Un demi milliards d’animaux est tué chaque jour sur cette planète et l’émergence des pays pauvres va encore en accentuer la boucherie.
Est-ce que vous vous imaginez un peu le flot de sang que cela fait ?
Faut-il encore continuer à chasser pour survivre en France ou dans bon nombre de pays riches ou la chasse sert davantage à occuper les chefs d’Etat étrangers en visite monsieur le Président !
Les lobbies qui spéculent autour de ce marché financier sont autres que les éleveurs et les marchands d’armes !
Nous avons des hypermarchés aux quatre coins de nos villes, ne sont-ils suffisamment achalandés ?
 
Alors que la biodiversité s’amenuise chaque jour un peu plus.
Est-ce là l’enseignement que nous devons apporter à nos enfants !
Ne serait-il pas souhaitable de leurs apprendre à photographier et à observer ce que les chasseurs détruisent sous prétexte d’équilibre ?
S’il fallait les écouter, il y a belle lurette qu’il n’y aurait plus d’animaux sauvages.
Les trophées qui ornent certains salons ou musées des horreurs dénotent de l’hécatombe qu’ont subit les bisons d’Amérique, lions d’Afrique etc…
Et certaines personnes mal intentionnées, pourries par la luxure, se permettent de s’habiller de leurs peaux de léopard ou autres prédateurs… 
Tout le monde est capable d’appuyer sur une gâchette, même le plus simple d’esprit.
Les enfants guerriers ont faits preuve d’une folie meurtrière au court de nombreuses guerres toujours d’actualités.
Les psychanalystes vous diront que la sen


louzou
21 décembre 2008 - 0 h 00 min

Pourquoi ne pas faire une grande pétition pour demander que le dimanche soit un jour sans chasse?
Actuellement la loi prévoit qu’un jour par semaine est laissé à disposition de la commune qui décide de son jour sans chasse, et comme par hazard, aucune ne l’a mis le dimanche, jour où tout un chacun a envie d’aller prendre l’air aux alentours, mais pas nécessairement de prendre le risque de recevoir un plomb dans la tête.

On pourrait installer des ball-traps pour les obsédés de la gâchette ce jour-là!


musico
21 décembre 2008 - 0 h 00 min

Excusez-moi, mais je suis un peu choqué de voir que les problèmes liés aux animaux suscitent plus de commentaires que les autres sujets.


Fagus
21 décembre 2008 - 0 h 00 min

Ces parlementaires qui n’ont aucune vision prospective de la société et qui flattent les plus bas instincts de la nature humaine.
La diminution inexorable du nombre de chasseurs tend à prouver que l’homme s’humanise, mais malheureusement pas les députés et sénateurs.
Et dire que ces gens là sont sensés nous représenter et mettre en œuvre des règles de vie en société mieux adaptées à tout un chacun.


yoda
21 décembre 2008 - 0 h 00 min

Il existe déjà une pétition pour demander un arrêt de la chasse le dimanche. Elle a été créée par l’association ASPAS.


thierry08
22 décembre 2008 - 0 h 00 min

Cette plus grande permissivité à l’ égard de la chasse est préjudiciable à notre environnement et à notre sécurité. Concernant la régulation des espéces sauvages, celle ci est un échec, les chasseurs sont incapables de gérer : les dégats des gibiers, sangliers dans les champs cultivés, des cervidés dans les foréts etc sont de plus en plus nombreux et nous imposent une facture particulièrement salée. Cette permissivité va accentuer les accidents de chasse, entre chasseurs à la limite, cela ne me dérange pas, mais je pense particulièrement à ceux occasionnés aux promeneurs, randonneurs, cueilleurs de champignons….. activités on ne peut plus pacifiques. Donc carton rouge aux parlementaires qui malheureusement les collectionnent.


tseparis
23 décembre 2008 - 0 h 00 min

moins de 1 500 000 électeurs favorisés par TOUS nos élus qui les autorisent à mettre en danger la vie des habitants, des promeneurs, des cueilleurs et autres randonneurs et … paysans. C’est la démocratie à l’envers lorsque de surcroit cette barbare activité agit par privatisation forcée, par le danger évident qu’ils font courir aux autres citoyens, de l’espace public.
J’espère que tous les autres électeurs que nous sommes n’oublieront pas ce déni de démocratie que ces parlementaires élus viennent de commettre, lors de toutes les prochaines élections…


arbresvenerables
23 décembre 2008 - 0 h 00 min

Bonjour
je viens de lire sur les actus de la Nature (http://www.universnature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=3517), que les députés ont votés à l’unanimité (les absents ont toujours tords) la loi pour les chasseurs: 15 euros le permis de chasse pour les jeunes!!!!!!!!!! en autre chose….
Et bien, qui en a parlé? Qui à voté contre? Comment cela se fait-ce que ce soit si bas le permis de tuer les animaux? nous y compris car accidents régulier. De plus, seuls les juges seront habilités à foutre des amendes, les gardes chasses vont avoir des vacances!
Et bientôt tous les jeunes troqueront les « wiiwii »,games boy, etc et livre scolaire, contre une arme!!!! quelle hérésie!!!!! Cela va devenir plus dangereux, que se retrouver sous un arbre pourri!

je pense que pour des Lois comme celles ci, c’est un RÉFÉRENDUM qui devrait être nécessaire.
L’Etat fait 50% de rabais pour un permis de chasse, et augmentera les cigarettes. D’accord pour le tabac, d’ailleurs il faudrait consigner les paquets de cigarettes et les mégots!!! mais c’est un autre débâts et comme les jeunes chasseurs fument (des oreilles) , çà va en faire des cartouches et munissions dans les forêts.

A bon entendeur, je pense que certain(es) vont réagir…
Joyeux Noël aux bruits des canons en forêts car il n’y a jamais de trêve des confiseurs pour les animaux de la forêt. Encore un acte dès plus lamentables!!!

C’était un de mes coups de gueule que vous reverrez sur mon site et forums.
A+
Jérôme Hutin
http://www.universnature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=3517


vintemp
26 décembre 2008 - 0 h 00 min

encore un loi voté à la va vite, toujours pour plaire à un nombre restreint mais puissant.
Oui il faut des chasseurs mais nous avons aussi des droits de profiter de la nature sans se faire tirer dessus et pouvoir profiter des animaux vivant.
Ces gouvernement ne voit pas plus loins que le bout e leur nez et la multiplication de gens armés mal formé dans la nature est une mauvaise chose.
Je me suis déjà fais tirer desus par des chasseurs lorsque j’étais militaire, j’ai un colluègue conducteur de car ou les tirs sont passer a proximité de sont car scolaire,…
on a beaucoup d’exemple qui ne sont en générale pas déclaré.je ne pense qu’armé des gens mal formé pour aller s’amuser le dimanche à massacrer des animeaux inbibé de bières soit une bonne chose.


joëlle
26 décembre 2008 - 0 h 00 min

ne cherchez pas le pourquoi et le comment du vote de cette loi débile. Il n’y a que des gros sous la derrière. Plus de chasseurs = plus de fric. Et à terme, plus de poids aussi pour le lobby des chasseurs qui fera ainsi encore mieux pression sur le gouvernement. Ainsi tout le monde est gagnant sauf les quelques dizaines de million de français qui sont contre, ainsi que la nature qui va encore trinquer. Mais, aux yeux de certains, nous ne sommes finalement importants que lorsqu’il est temps d’aller aux urnes. D’ici les élections, ils misent sur notre amnésie et la nature ne vote pas.


lupus
26 décembre 2008 - 0 h 00 min

Il faut tuer. Nous sommes nuisibles, c’est notre nature. Vive la mort !
Plus d’armes, plus de chasseurs, plus de flics, plus de militaires…
Crevons tous bien !
Kill, kill, kill !
Refroidissons, exterminons, anéantissons !
Surtout : continuons d’élire les plus gros cons pour en finir vite avec cette planète…


pijal
28 décembre 2008 - 0 h 00 min

Je suis conforté dans mes observations. JAMAIS je n’ai vu autant de haine et de violence que dans le cadre des pseudos défenseurs de la nature !….
J’ai arrêté de chasser depuis + de 30 ans, mais je dois reconnaître que les adhérents des sociétés de chasse sont bien plus « pacifics » que les défenseurs de la nature et de la faune !…Ces derniers ignorants pour la grande majorité d’entre-eux, ce qu’est exactement la vie des animaux sauvages en dehors de ce qu’ils en ont lu dans les livres bien souvent écrits par des personnes de la ville !…
J’ai lu sur ce « post » plus d’idioties qu’il n’est normal.
La nature, ce n’est pas la propriété de TOUS !… En France les terres sont soit du domaine publique, soit du domaine privé, et dans les deux cas il faut une autorisation pour s’y promener! La cueillette des champignons n’est pas libre !… il existe des lois qui l’a règle et son exercice impose une autorisation du propriétaire…
Bonne réflexion ….


taiga
28 décembre 2008 - 0 h 00 min

Je prends le pari qu’il y a une grosse majorité de citoyens sensés et responsables qui se prononceraient contre cette réglementation. Un minimum de raison en fait immédiatement voir les dangers et laxismes inhérents. Mais vivons-nous encore en démocratie? Les « élus » qui pondent les règlements oublient de + en + qu’ils ne détiennent leur pouvoir que par et pour les citoyens. Il est sans doute grand temps de le leur rappeler. Leur « magister » est d’être au service des citoyens et pas de leurs intérêts qu’ils soient électoralistes, politiques ou personnels.
Et qu’on arrête aussi d’appeler « gibier » les animaux traqués et massacrés dans les champs et forêts. Voir ces étals débordants de chair d’animaux sauvages proposés pour les « fêtes » me donne la nausée. Il serait temps de changer notre façon de concevoir notre « humanité ». Le mot homme doit-il irrévocablement être associé aux mots massacre et exploitation?


MICRODOC
29 décembre 2008 - 0 h 00 min

A Pijal
Je vis depuis quelques années dans l’Hérault. je crains de plus en plus de me balader avec mes chiens ( j’ai déjà entendu des plombs me siffler aux oreilles ) et quand je croise des individus ( chasseurs ?) avec des fusils complètement ivres, je comprends mieux certains « accidents de chasse).
Je me promène dans la garrigue et je ramasse de cartouches vides tout au long de mes balades. Avant ces cartouches étaient en partie en carton, maitenant le corps est en plastique est-ce meilleur pour l’environnement. Mon père était chasseur et j’ai été plongé dedans tout petit, ce qui explique peut-être mon profond dégout pour ce « sport ». Et quand je vois des gens à l’affut assis dans des cabanes avec des leurres dans les arbres je me demande bien ou est le sport dans tout cela.
Quand à l’autorisation de pénétrer sur une propriété privée pour la poursuite d’un gibier, je pense que cette loi ne s’applique qu’au pauvres! Je serais surpris de la voir s’appliquer sur les domaines des puissants de ce monde. Bref tout cela n’est qu’hypocrisie et droits donnés à une poignée de gens qui se vengent sur les animaux sans défanse à défaut de pouvoir le faire sur les humains.
je serais plus respectueux de la chasse si un jour elle se fait à armes égales, le chasseur nu avec ses mains et ses dents , ce qui n’est pas prêt d’arriver. Idem la corrida………
Bonne journée


thierry08
30 décembre 2008 - 0 h 00 min

——————————————————————————–

Bilan de l’enquête « Accidents de chasse » –
etude officielle réalisée par l ONCFS

CERTAINS ICI VEULENT NOUS FAIRE CROIRE QUE LES CHASSEURS SONT LES PREMIERS DEFENSEURS DE LA NATURE ET DE LA FAUNE SAUVAGE. ON Y CROIT GUERE. MAIS AVEC CETTE CETTE ETUDE ON SAIT AVEC CERTITUDE QUE LA CHASSE A UN PRIX EN VICTIMES HUMAINES (DECLAREES).

on apprend notamment que :

1- 1616 cas sont recensés dont 259 mortels de 1997 a 2005
( rien que pour la saison 2004/2005 il y a eu 167 accidents dont 25 mortels).

2-Les victimes non chasseurs sont au nombre de 162 repartis comme suit (de 1997 à 2005) :

1- promeneurs 41
2- cyclistes 17
3- cavaliers 2
4- automobilistes 15
5- cueilleurs 21
6- autres ?? 66

3- Nombre d accidents par region :

En tête de liste : Languedoc roussillon
En seconde position : le centre

Pour resumer, si vous etes domicilié dans le languedoc ou le centre, que vous possedez une automobile pour vous amener en famille dans un endroit ou vous allez tranquillement cueillir des champignonS, des framboises ou des myrtilles, vous encourez un risque statistique non négligeable…..de faire une mauvaise rencontre qui peut vous couter trés chère.

Je vous invite à prendre connaissance de cette étude et de la diffuser largement autour de vous, et surtout auprés des chasseurs et des politiques de votre connaissance.


jackie
3 janvier 2009 - 0 h 00 min

je lis : » manque de gibier… » alors que sur la dépêche on en est à des centaines de chevreuils et de sangliers à exterminer, quant aux lapins on ne les compte plus!…tout ce petit monde appelé « animaux » ferait des dégâts apocalyptiques dans les cultures ! Faudrait savoir ce que vous dites les chasseurs et vous mettre d’accord car, encore une fois, vous tenez la palme d’or du ridicule et de la mauvaise foi.
Je lis encore : » la nature n’est pas à tout le monde et les cueilleurs de champignons doivent demander la permission … » mais c’est à se demander pour qui vous vous prenez? C’est un Etat dans l’Etat votre système de régulation par la tuerie! Pas le droit de se promener et de prendre quelques champignons mais vous, vous avez le droit de décharger vos balles meurtrières là où bon vous semble, d’entrer où bon vous semble voire dans les jardins des particuliers pour la chasse à courre sans que les forces de l’ordre ne sourcillent, vous avez le droit de pointer votre fusil sur ma fille qui se balade avec son cheval en vociférant à son encontre des mots orduriers.
Comme toujours on traite les défenseurs d’animaux de terroristes mais les vrais avec leurs fusils sont de charmants protecteurs de l’environnement avec leurs cartouches qui jonchent le sol, leurs bouteilles qui font de même et leurs papiers graisseux (sans parler d’autres papiers encore moins ragoûtants)qui se collent un peu partout dans la nature souillée de vos immondices.
J’ai pu constater l’agonie d’un chevreuil et la manière dont vous l’avez égorgé en riant de votre rire gras et insultant.
Votre loi est passée parce qu’il y a pots de vin et dessous de table.
Dans le département de la Somme, j’ai eu entre les mains le récapitulatif de la subvention donnée aux chasseurs dans la fin des années 80 par le Conseil Régional, à savoir: 393 millions de centimes pour redorer l’image de marque des chasseurs avec déjeuner au château de Rambure; pour la Croix Rouge 5000 centimes de francs, pour la SPA nada!
En tout cas je vous invite à faire part de votre mécontentement à Sarkosy; ne dites pas « ça sert à rien ». Ce qui ne sert à rien c’est de pleurnicher dans son coin et de ne rien faire.


jackie
3 janvier 2009 - 0 h 00 min

mon mari vient de rentrer et a pris connaissance de la loi qui, par ses largesses, augmentera le nombre de chasseurs alors que ces derniers constatent un manque de gibier!..
En conclusion, plus de chasseurs pour tuer le gibier qui n’existe pas…sic


Did31
5 janvier 2009 - 0 h 00 min

A lire certaines réactions virulentes il me vient à l’esprit que ce n’est pas un problème limité au conflit chasse-anti chasse( du genre: moi j’ai raison et pas toi…etc) mais peut-être plutôt une transformation irrémédiable de la société.
Environ 80% de nos compatriotes ne connaissent plus rien de la campagne que la promenade dominicale qui permet de « profiter »(quel vilain mot) de la Nature.Ces mêmes citadins ne cuisinent pratiquement plus,ne savent plus ce qu’est un jardin, ne savent pas couper une branche sans abimer un arbre et ne savent plus ce qu’est le petit matin ou le soir qui tombe sur un coin de marais.
Comme si la Nature était quelque chose de figé, perpétuellement immobile le reste de la semaine et nécessairement accueillante le dimanche.Et bien sûr le gros moustachu en 4×4 comme le frêle intello en Clio ou le père de famille en Kangoo fraîchement débarqué des embouteillages a du mal à supporter que le gros moustachu porte flingue comme le frêle serial killer en treillis(avec son fusil-phallus) ou le père de famille en vareuse(dont la femme sait cuisiner le gibier) viennent lui disputer le morceau de Nature qu’il a décidé d’investir…pour profiter.
Ce n’est pas parcequ’un faible pourcentage de chasseurs sont des excités du tableau et de la gachette que des torrents de haine(avec les fautes d’orthographe en plus)doivent se déverser sur l’ensemble de cette confrérie.
Quant à l’alcoolisme,il est aussi dangereux (voire plus, quantitativement) au volant qu’à la chasse.Et certains acharnés anti-chasse rentrant de leur promenade à 130 à l’heure parechocs dans parechocs sont largement plus dangereux (même sobres) que certains pochards adeptes de la Galinette cendrée.
Bravo à Musico de signaler qu’il y a des problèmes écologiques bien plus graves.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
102

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS