Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » Appel au calme après le suicide d’un cultivateur d’OGM
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Appel au calme après le suicide d’un cultivateur d’OGM

Claude Lagorse, un agriculteur qui avait semé du maïs transgénique dans le Lot, s’est pendu dimanche dernier, près de Bretenoux, où un pique-nique de militants anti-OGM était prévu. Au pied de l’arbre, où l’agriculteur a été retrouvé, se trouvait un plant de maïs et un tract appelant à la réunion anti-OGM, laquelle avait vocation à être un débat mais pas une action de fauchage.

Face à ce suicide les réactions ont été nombreuses, à commencer par celle de la FNSEA (fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles), le premier syndicat agricole de France. Dans un communiqué très véhément, celle-ci déclare que l’exploitant agricole ‘…a œuvré dans le cadre légal de la production de cultures OGM… a respecté toutes les réglementations’, mais il semble qu’il n’ait ‘…pas pu supporter l’idée d’être mis en cause par ces militants irresponsables et que ses parcelles puissent être détruites.’

A l’inverse, les ministres de l’écologie et de l’agriculture, respectivement Messieurs Borloo et Barnier, lancent ‘…un appel commun à l’apaisement et à la dignité à l’intention de tous les acteurs du débat sur les OGM’, avant de rappeler ‘que la question des OGM reste ouverte dans notre pays. Elle n’est pas tranchée et ne pourra l’être qu’à l’issue d’un véritable débat de société, dans un climat serein, au cours duquel tous les points de vue pourront être entendus. Les travaux actuellement conduits à l’occasion du Grenelle Environnement offrent précisément le cadre d’une telle réflexion’.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 07 août 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
diego
7 août 2007 - 0 h 00 min

C’est évidemment malheureux, mais de la à sous-entendre que c’est de la faute des faucheurs d’OGM, la FNSEA pousse le bouchon de façon fort peu élégante et déplacée. La manifestation a peut être été l’élément déclencheur, mais quand à ce suicider pour ça, il y a un fossé à ne pas franchir.


Chicha
8 août 2007 - 0 h 00 min

La déclaration de la FNSEA est effectivement très déplacée et l’on voit bien que ce « syndicat » n’a rien compris sur les OGM. Le malheureux agriculteur a pris une décision grave et triste, mais elle devrait justement être répercutée sur les pressions que ces agriculteurs reçoivent de lobbys visant leurs propres profits et non sur les militants anti-OGM.


claude le jardinier
8 août 2007 - 0 h 00 min

bonsoir, c’est malheureux pour cet agriculteur, mais es-ce vraiment le fait de la future manif ou intervention dans ces champs qui l’a occasionné?
il faut que la lutte continue, bravo pour les défenseurs de l’agriculture naturelle.

Re-pétitions

cordialement
claude


Haro sur l|OGM
11 août 2007 - 0 h 00 min

Les OGM auront rempli tout l’espace agricole avant que la question des OGM ne soit tranchée;
et c’est bien ce qu’espèrent les pouvoir public.


H
12 août 2007 - 0 h 00 min

Suite au suicide d’un agromanager et à la problématique OGM – Permettez moi de réagir au delà du drame en question.
Nous sommes toutes et tous concernés par la nourriture que nous mangeons et que les générations futures mangeront.
Nous et Nos enfants.
Notre conscience doit être impartiale par rapport aux véritables enjeux qui se présentent.
Ma modeste contribution est une façon de rappeler aux dirigeants de ce pays que plus de 85 % de nos concitoyens ne veulent pas que la Démocratie soit bafouée par ceux qui ont la puissance de nuire en polluant de façon irréversible.
J ‘espère que nos Députés sauront defendre le droit de propriété des agriculeurs biologiques qui est le premier à défendre contre celui des polueurs OGM – puisque ce sont ces derniers, qui sont les premiers, à vouloir l’interdire aux autres, en contaminant leurs productions.

Les agriculteurs biologiques voient leurs travail détruit à cause de l’ inconscience des autres et de la cupidité des multinatioanales qui organisent cette division entre agiculteurs pour leur plus grand profit.
En polluant leurs parcelles de façon irrémédiable, Les agromanagers OGM cherchent à ruiner les agriculteurs biologiques qui ne pourront plus exercer l’agriculture de leur choix. Je ne parle même pas des apiculteurs qui eux aussi exercent leur droit de propriété et voient leur travail détruit.
Les agromanagers OGM empèchent les autres agriculteurs de travailler et de vivre du fruit de leur travail -Les Députés français se doivent de défendre le droit des agriculeurs qui produisent en respectant l’environnement et en respectant le consommateur et doivent condamner les agissements de ceux qui poluent. On ne peut pas défendre les accords de Kyoto à la télévision et faire le contraire dans son pays.
les OGM EN PlEIN CHAMP sont un scandale écologique et un crime contre l’espèce Humaine et tout le vivant. Car la pollution est génralisée à l’ensemble de la planète et de façon irrémédiable ! Comment pourrions-nous ne pas réagir ?
On empèche les agriculteurs biologiques de librement décider du choix de leur entreprise et de la façon d’entreprendre. Ce n’est pas tolérable dans une Démocratie et je rapelle aux agromanagers qui polluent impunément, que la liberté s’arrète là où commence celle de l’autre. Nous sommes encore en Démocratie !
Lorque l’on pollue irrémdiablement la culture du voisin qui n’a rien demandé, c’est un délit qui doit être vigoureusement sanctionné.

Si les citoyens ne réagissent pas maintenant c’est la culture biologique et les fruits de celles – ci qui n’existeront plus jamais et nous assisterons à la pollution définitive de toutes les culures et de toutes les denrées issues de la nature. Les Français ne veulent pas d’OGM et regrettent déjà d’en manger à hauteur de 1 % dans les produits bio !
Aux USA l’espérance de vie est en train de baisser. Les alergies ne cessent d’exploser et demain quels dangers plus grâves encore ?
Je rapelle à tout le monde que la juridiction européenne fait force de loi sur la juridiction Française et que les contribuables Français payent des amendes de plusieurs millions d’euros (!)pour ne pas s’être conformer aux nouveaux décrets.
Les agromangers OGM sont donc hors-la -loi !
Les Français payent à la place des pollueurs OGM ! Pourquoi Monsanto ne payerait -il pas à la place des Français pour sa pollution irréversible?
C’est intolérable ! Les Français ne veulent pas d’OGM en plein champ et refusent de manger des produits dont les pesticides sont directement implanté dans le génomes des plantes,légumes, fruits qui sont nos aliments.
Pour quelles maladies, demain ? Aucune enquête épidémiologique n’a jamis été fait dans aucun pays – comment saurions -nous ce qu’il en côute de manger ces aliments ?
La Démocratie sera t-elle encore longtemps bafouée dans ce pays ?


tseparis
13 août 2007 - 0 h 00 min

tout à fait d’accord avec H et « haro sur OGM ». Planter des OGM en plein champs est un crime contre la biodiversité, car plus personne aujourd’hui ne peut prétendre méconnaitre les très rapides et extensifs effets polluants et contaminants sur tous les autres cultures et végétaux et partant pour tous les organismes vivants. Ce crime devait être sanctionné comme tel.
Mais effectivement, le gouvernement lanterne lui qui a récement démontrer savoir favoriser les plus puissants pollueurs de la planète en leur faisant, encore ! des cadeaux fiscaux.


ilil
15 août 2007 - 0 h 00 min

Oui, si cet agriculteur avait décidé de faire des OGM parce que ça rapporte ou pour autre chose, qu’importe et que sa réflexion « morale » sur le sujet est venue ensuite. On ne sait pas ce qu’il s’est passé, mais moi, j’aime y voir une soudaine prise de conscience.


malice
16 août 2007 - 0 h 00 min

Cela ressemble étrangement à ce qui se passe en Amérique du Sud et en Inde…
Quand comprendront ils qu’il n’est pas necessaire de faire les mêmes erreurs pour savoir choisir ce qui est utile pour nous tous.
Pourquoi voir ce geste comme de la provoc contre les anti OGM? Je ne vois là, que le geste d’une prise de concience, médiatisé par le biais de ce rassemblement.
J’espère juste que les agriculteurs français auront concience de cela avant qu’ils ne se suicident par centaines. Je ne comprend pas pourquoi le ministère de l’agriculture ne met pas en garde sur les risques.


nemo
19 août 2007 - 0 h 00 min

Pardon si je parais insensible à la mort d’une personne, en l’occurence cet agriculteur mais je pleurerais plutôt sur les millions de victimes que les OGM vont détruites dont nous serons puisque nous avons beaucoup de mal à savoir ce qu’il y a dans les plats achetés et sur les mais et soja ….cet homme a seulement démontré qu’il avait pris conscience de la gravité de son acte …comme je ne pleure pas sur les afghans qui ont refusé de planter des céréales et empoisonnent la planète avec l’opium qui est d’un meilleur rapport financier ….


gorglobe
23 août 2007 - 0 h 00 min

Que l’un de vous prennent ses responsabilités et aille expliquer tout cela à la famille de cet homme.
Je vous trouve bien irrespectueux envers « l’homme » pour prétendre agir pour le bien de la biodiversité.

Arrêtez de vous cacher derrière une cause juste pour justifier vos actes.

Je suis aussi contre les OGM, mais je m’attaquerai jamais au bas de l’échelle pour faire tomber ceux qui sont en haut.

Vous allez me dire: « Malheureusement, il n’y a pas d’autres solutions. » Et moi-même je n’en connais pas d’autres. Mais ce n’est pas une raison pour choisir la solution de facilité.

Cela ne vaut pas mieux que les entreprises qui font faire leurs essais aux agriculteurs plutôt que de les faire elles-même.

En espérant que les choses évoluent dans le bon sens.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
39

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS