Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » A l’inverse de l’Allemagne, la France n’interdira pas le maïs MON810
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






A l’inverse de l’Allemagne, la France n’interdira pas le maïs MON810

Suite à la décision des autorités allemandes de suspendre leurs importations, les ministères de l’écologie et de l’agriculture ont saisi, le 24 mai dernier, la Commission du génie biomoléculaire (CGB) pour effectuer une nouvelle évaluation environnementale du maïs transgénique MON810. Celle-ci vient d’être publiée aujourd’hui, et ne présente pas d’éléments de nature à remettre en cause l’évaluation environnementale du maïs OGM, qui devrait occuper environ 30 000 hectares en France, cette année.

Pour la commission, l’étude produite par Greenpeace et qui a conduit l’Allemagne à prendre un moratoire sur le maïs MON810, ne s’appuie pas sur un protocole viable pour déterminer un éventuel impact environnemental, notamment sur des papillons et insectes prédateurs des ravageurs du maïs.

Le maïs transgénique concerné est autorisé à la culture commerciale dans l’Union Européenne depuis 1998. La CGB l’avait déjà préalablement examiné en avril 1996, avant d’exprimer un avis favorable. Fin avril de cette année, une décision de la justice allemande, saisie par un apiculteur de Bavière, avait abouti à un moratoire pour la céréale. Visiblement le Gouvernement allemand n’avait pas fait la même lecture de l’étude, en considérant que ce maïs est un facteur de risque pour la santé et l’environnement.

Pour Arnaud Apoteker, de Greenpeace, ‘Si le gouvernement semble bel et bien sourd aux demandes des Français, des experts indépendants et des écologistes, il n’hésite pas à servir les intérêts des lobbies de l’agriculture intensive’.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 14 juin 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS