Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Agriculture Chasse » 22 éléphants tués par des braconniers au Tchad
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  5. Fair Squared : les préservatifs vegan ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






22 éléphants tués par des braconniers au Tchad

Entre le lundi 13 juin et le vendredi 17 juin, 22 éléphants ont été abattus par des braconniers sillonnant la région sud ouest du Tchad, le long de la frontière avec le Cameroun. Selon l’organisation IFAW (1), l’armée tchadienne n’a pu empêcher ce massacre. Sur les douze derniers mois, au moins 170 éléphants ont été braconnés pour leur ivoire dans cette région du Tchad. La population d’éléphants de ce pays d’Afrique centrale a diminué de 40 %, passant de 4000 individus en 2006 à environ 2500 en 2010.

Parallèlement, des enquêteurs ont saisi 300 pièces d’ivoire illégal importées au Portugal, dont des bibelots en bois et corail en provenance du Mozambique, en Afrique australe. En Inde, deux hommes ont été arrêtés alors qu’ils essayaient de vendre deux défenses d’éléphants. Moins récemment, à la fin du mois de mars dernier, les douanes thaïlandaises ont saisi plus de deux tonnes de défenses d’éléphant, cachées dans un chargement de poisson congelé en provenance du Kenya. Considérée comme la plus importante de ces dernières années, cette saisie a concerné 247 défenses, d’une valeur estimée à 3,5 millions de dollars.

Selon Céline Sissler-Bienvenu, membre d’IFAW, des bandes armées et organisées de braconniers en quête d’éléphants traversent régulièrement la frontière sud du Tchad, partagée avec le Cameroun, le Soudan et la République d’Afrique centrale. L’ivoire transite via l’Afrique de l’Ouest et / ou l’Afrique centrale, à destination des marchés asiatique et européen. La plupart du temps, l’argent généré par ce trafic sert à l’achat d’armes, destinées à alimenter les conflits régionaux, à l’instar de ceux qui sévissent dans la région du Darfour, au Soudan et en République centrafricaine.

Cécile Cassier

1- Fonds international pour la protection des animaux.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
ACTUALITE
semaine-msc
ACTUALITE
MSC
Agriculture...
Queue de baleine Manicouagan Québec
Agriculture...
Chardonneret Elégant
     
Flux RSS