Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » A Beauval, le zoo produit son énergie
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :







A Beauval, le zoo produit son énergie

zoo qui produit son energie

zoo qui produit son energie

Si l’on en croit le site d’EDF, le premier électricien de France, « 93 % de l’électricité produite par EDF est sans émissions de Co2« . Malgré ce chiffre plus que flatteur, seuls 13% de cette électricité est d’origine renouvelable, les 80% restants étant à attribuer aux centrales nucléaires qui ont fleuri un peu partout depuis les années 70. Pourtant, les ressources renouvelables sont là : le vent, le soleil et… les déjections animales. Car toutes ces matières fécales, dites « organiques », l’homme a appris à les transformer en énergie.

Ainsi, des unités de méthanisation commencent à émerger sur notre territoire. Leur principe est simple : les matières organiques sont réunies dans une cuve hermétique. Les bactéries ajoutées au mélange favorisent la dégradation de l’ensemble, ce qui crée des gaz de décomposition. Ce « biogaz« , traité, est alors récupéré et peut être utilisé pour chauffer de l’eau, qui alimentera des turbines pour, in fine, produire une électricité propre. Quant aux matières initialement intégrées à la cuve, une fois le processus de décomposition achevé, elles feront un engrais 100% naturel des plus efficaces. Et quelle meilleure structure pour accueillir un centre de traitement de ce genre de déchets qu’un parc zoologique ?

Le ZooParc de Beauval, dans le Loir-et-Cher, se lance dans l’aventure et inaugurera son installation en mars 2014. Entre les lions, les okapis, les tigres blancs ou les désormais célèbres pandas géants Huan Huan et Yuan Zi, l’établissement accueille quelques 4600 animaux qui produisent chaque année des milliers de tonnes de fumier qu’il faut bien retraiter. Les éléphants, à eux seuls, produisent une tonne de fumier par jour, quand les pandas affichent un rendement de 10 tonnes annuelles. Malgré ces chiffres qui donneraient presque le tournis, l’unité de méthanisation de Beauval ne pourra tourner qu’à plein régime grâce à un coup de pouce du tissu agricole local : les éleveurs porcins et bovins des alentours se chargeront de doubler la production de 5 500 tonnes de fumier du zoo pour la porter à 11 000 tonnes.

Ce procédé, en plus de fournir des quantités d’engrais biologiques non négligeable, permettra au ZooParc avec toute l’énergie produite, non seulement de chauffer l’abri des éléphants ou celui des gorilles, de réduire de moitié sa facture de gaz, mais aussi de revendre 1,9 gigawatt d’électricité à EDF, soit la consommation de 3000 foyers. Le tout sans la moindre émission de CO2, évidemment.

Merci les pandas.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Benjamin (voir la biographie)
le 31 mai 2013 à 09:49

123 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2013
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
729

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS